U.D.U./ A deux doigts de la scission…





Tunis-Le Quotidien L’Union Démocratique Unioniste est plus que jamais sur des sables mouvants. La lutte des clans fait, en effet, rage au sein du Bureau politique de ce parti dont le congrès devrait se tenir au cours de cet été. La réunion du Bureau politique à laquelle avait appelé mardi soir M. Moncef Chebbi, président de la commission de préparation du congrès, a été boycottée par la majorité des membres. Ce boycott constitue «une réaction aux manœuvres auxquelles recourt M. Chebbi qui semble avoir mal digéré son échec à rafler le poste de secrétaire général par intérim lors du dernier conseil national du parti», selon les membres mécontents du Bureau politique. Ces derniers estiment également que le clan du candidat malheureux au poste de S.G. intérimaire «cherche par tous les moyens à mettre les bâtons dans les roues pour empêcher la tenue du congrès dans le but de sauvegarder leurs sièges». * Conseil national extraordinaire Bien que la commission de préparation du congrès ait tenu sa première réunion avant-hier soir, le clan opposé à celui de M. Chebbi appellera durant la réunion du Bureau politique prévue pour demain à la tenue d’un conseil national extraordinaire afin d’épargner une nouvelle scission au sein de cette formation politique d’obédience nationaliste arabe. M. Abdelmalek Laâbidi, membre mécontent du Bureau politique, va même jusqu’à revendiquer «l’élection d’une nouvelle commission de préparation du congrès afin de faire sortir le parti du creux de la vague». Les observateurs avertis estiment que les mécontents obtiendront gain de cause d’autant plus que M. Chebbi a grillé toutes les cartes pouvant lui permettre de tenir les commandes du parti. Décidément, la situation au sein de l’Union Démocratique Unioniste promet des rebondissements spectaculaires à quelques mois seulement des présidentielles et législatives prochaines. Walid KHEFIFI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com