Exposition Familiale à Sidi Bahri : L’art dans les gènes





De la grande-mère aux fils, des fils aux petits-fils, c’est à cette filiation classique qu’on peut schématiser l’itinéraire artistique des familles Louahchy et Ben Ammar, qui fera l’objet d’une exposition à partir de demain et jusqu’au 14 juin à l’espace Sidi Bahri, à Sidi Bou-Saïd. «Génération expo 2», tel est le thème de cette exposition familiale qui en est à sa deuxième édition. Dédiée à la grand-mère des deux familles, Zohra Ben Ammar-Louahchy qui a transmis toute sa sensibilité de peintre à ses fils et petits-fils, cette exposition qui réunit des peintres membres de la même famille constitue un événement exceptionnel pour les trois générations du même sang. Certes, tous les exposants, bien qu’issus de la même famille, n’ont pas le même talent, mais ils ont tous un point commun: ce don inné d’artiste-peintre. Ils s’expriment tous à travers l’art, par cet habitus transmis de génération en génération. C’est d’ailleurs ce talent inné ou le don divin qui procure à l’exposition son caractère original, mais aussi sa complexité et sa richesse à la fois. C’est que cette exposition qui réunira sept peintres, dont la doyenne Mme Zohra ben Ammar, ses filles et ses petits-fils, est, en quelque sorte, une occasion pour faire découvrir aux visiteurs la diversité des techniques, l’originalité des thèmes et le message culturel, plein parfois de nostalgie, mais aussi de beauté, de souvenirs et de rêves de chacune de ces trois générations de la même famille. L’exposition témoigne une nouvelle fois encore de cet adage des «Moudangs» selon lequel: «L’héritage n’est pas seulement biologique. Les sensibilités artistiques, comme l’art de manier les armes, se transmettent aussi par héritage», dit-on dans cette tribu du sud du Tchad. Ousmane Wagué


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com