Al Ismaïly – C.S.S. (0 – 3) : Guemamdia crucifie les Darawiches





* Ligue Arabe des Champions Le C.S.Sfaxien s’est brillamment qualifié pour les demi-finales de la Ligue arabe des clubs champions en battant Al Ismaïly par 3 buts à 0. Leader de son groupe avec 6 points avant le début du match, le représentant tunisien avait besoin de 3 points sur les deux matches qui lui restaient à disputer pour accéder au dernier carré. Le mérite des Sfaxiens est d’autant plus remarquable qu’ils ont ramené les 3 points de la victoire chez l’adversaire en lui infligeant une sévère défaite. Entamant la rencontre sur un rythme rapide, les Sfaxiens exerçaient un pressing haut sur les Darawiches, se créant une première occasion par Guemamdia qui plaçait son heading sur la transversale du gardien Mohamed Sobhi. L’avant centre sfaxien n’allait pas rater la seconde occasion qui s’offrait à lui à la demi-heure de jeu, en reprenant victorieusement du pied droit un coup franc tiré par Tarek Tayeb. La réaction égyptienne se faisait par Traoré qui plaçait sa reprise de la tête à côté des bois de Khaled Fadhel. Bien menés par Tarek Tayeb qui a constitué avec Guemamdia une source permanente de danger pour la défense adverse, les Sfaxiens rateront une seconde occasion par Pape Malik avant que Abdallah Saïd n’oblige le gardien Tunisien à effectuer une belle parade et finir la mi-temps sur un avantage mérité. A la reprise, les Sfaxiens qui savaient que leur adversaire était à leur portée, optaient résolument pour l’offensive. Mrad Mahjoub faisait entrer un attaquant de pointe, Zoubeïr Essefi, à la place d’un milieu de terrain défensif, Chaker Bargaoui. Une tactique qui s’avèrera payante puisque 4 minutes après la reprise, le Malien Tenema Ndaye, royalement servi par Guemamdia doublait la mise. Ce second but qui donnait un ascendant certain à des Sfaxiens conquérants, obligeait la formation égyptienne à se découvrir davantage sans parvenir à inquiéter sérieusement le gardien Fadhel, auteur d’une bonne prestation. Ce sont les Noir et Blanc qui enfonceront le clou en fin de match quant à la 82ème minute, Guemamdia résistait à la charge de deux défenseurs pour servir Essefi qui remet à Boujelbène dont la reprise de volée ne laissait aucune chance au gardien Mohamed Sobhi. A trois à zéro, la cause était entendue, les Egyptiens d’Al Ismaïly étaient dominés alors que les Sfaxiens signaient une belle victoire et accédaient au dernier carré.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com