Coupe de la Confédération/ C.A. – F.A.R. : Se hâter… lentement !





- (1/8èmes - Retour) - Stade Olympique d’El Menzah (18h15) - Arb. : Diouf (Sén) Après plusieurs jours d’indécision et d’atermoiements, le match retour qu’engagera le CA face aux F.A.R. aura finalement lieu aujourd’hui. Avec, pour les Clubistes, l’obligation de l’emporter. En effet, hormis un possible 0-0, seul résultat de nature à mener à la loterie des tirs au but, toute autre parité sera à l’avantage des Marocains. Ce qui met les Tunisiens dos au mur et les accule impérativement à la victoire. Dessein tout à fait dans leurs cordes, d’autant plus que ce changement de date n’a pas l’air d’avoir entamé la quiétude des Rouge et Blanc, comme le souligne Salah Thabti, le responsable de la section football au C.A. : «C’est, en effet, le cas de le dire, vu que nous étions préparés à cette éventualité. C’est ainsi que deux programmes qui, faut-il l’avouer, ne diffèrent pas trop l’un de l’autre, ont été mis sur pied. Et nous avons, sans encombres, composé avec tous les aléas environnants, intérêt national oblige. Dans cet ordre d’idées, nous remercions les Marocains, qui ont accepté de gaieté de cœur ce changement quelque peu subit et tout s’annonce donc pour le mieux». Pour ce qui est de la préparation proprement dite, elle se déroule dans les meilleures conditions entre un hôtel de la banlieue nord et l’annexe d’El Menzah. Outre les options tactiques que préconisera Zouaoui, l’accent a été particulièrement mis sur la vitesse d’exécution dans les derniers trente mètres, tout en évitant le piège de la précipitation. Selliti de la partie Après avoir titularisé Zaâlani à Rabat sur le flanc droit de la défense et injecté Yahia à l’entrejeu, Youssef Zouaoui pourrait, dans un match où l’offensive est à privilégier, apporter quelques menus correctifs. C’est ainsi qu’en décalant l’excellent Yahia sur le flanc droit, le coach clubiste garantirait à son jeu offensif davantage de percussion. Du coup, c’est la paire Khalfaoui - Salem qui se chargera de l’animation offensive, devant Mouelhi et Touré. La composition de cet entrejeu sera vraisemblablement maintenue que Selliti débute ou non la partie. Si l’ex-Stadiste, qui a rejoint le groupe depuis le début de la semaine, sans être pour autant au top de sa forme, entame la partie à partir de la guérite, c’est Ben Khaled qui le relèvera. Le gaucher clubiste serait ainsi préféré à Fathalli ou à quiconque d’autre, au vu de la reluisante forme qu’il connaît actuellement. En outre, son entente avec son ex-coéquipier du CSS, Tarek Salem, a été parfaite la semaine dernière en championnat, même si le contexte est très différent. Pour le reste, le quatuor défensif donnera à voir devant Azaïez, Yahia, Saïdi, Mkacher et Rhouma, alors que la deuxième pointe en attaque sera, évidemment Missaoui. Les Marocains, pour leur part, sont arrivés à Tunis mardi au soir et se sont entraînés tout de suite après au parc A. Le lendemain, ils ont mené une séance au Zouiten et pour le compte de l’ultime séance, hier, ils ont eu droit au central d’El Menzah. * Formation probable Azaïez, Yahia, Saïdi, Mkacher, Rhouma, Touré, Mouelhi, Khalfaoui, Salem, Selliti, Missaoui. Wahid SMAOUI ________________ * Jamel Rhouma : «Ne pas céder à la précipitation» Les Clubistes iront tout à l’heure chercher la victoire pour passer au tour suivant. Jamel Rhouma, l’arrière gauche du CA estime que la qualification est dans les cordes de son équipe malgré la valeur de l’adversaire. • Vous avez ramené un bon résultat de Casablanca. Serait-il suffisant pour vous permettre aujourd’hui d’éliminer votre adversaire? Rentrer du Maroc avec un résultat de parité est à mon avis un bon coup. Les portes de la qualification sont ainsi largement ouvertes devant nous à condition de savoir gérer le match et de faire l’essentiel, à savoir marquer des buts sans en encaisser. • Vous avez à présent une meilleure idée sur les FAR. Comment jugez-vous cette équipe? Il s’agit d’un ensemble combatif qui pratique un bon football. Lors du match aller, nous avons su les bloquer et ils n’ont pas pu développer un bon jeu offensif. On doit encore nous méfier des Marocains et exploiter leurs points faibles. Ils ont de bons joueurs, mais ils sont lents et nous devons accélérer le rythme de jeu pour les surprendre et les empêcher d’avoir le monopole du ballon. • Peut-on comprendre que vous allez opter pour l’offensive à outrance? Nous n’avons pas un retard à remonter et une victoire par n’importe quel écart suffira à notre bonheur. Dans un tel contexte, il faut accorder la priorité à l’offensive sans négliger les autres aspects du jeu. Il va falloir éviter la précipitation et savoir patienter, surtout en première mi-temps. Nous avons les moyens pour les battre à condition de savoir faire valoir tous nos atouts. • Le rôle des latéraux sera important pour soutenir le compartiment offensif. Comment comptez-vous vous y prendre? Pour marquer des buts, tous les joueurs sont appelés à donner un plus. L’attaque aura besoin d’un soutien constant et le jeu par les ails pourrait nous fournir plus de solutions. Les latéraux auront un rôle offensif à jouer, mais il ne faudrait pas s’aventurer aveuglément en avant et laisser des espaces vides derrière. L’entraîneur a mis en place le dispositif nécessaire pour réaliser notre objectif et nous aurons à l’appliquer convenablement dans toutes les situations offensives. • Quel sera le meilleur scénario pour voir les Clubistes s’imposer? L’idéal serait de marquer dès le début du match afin de pouvoir gérer la suite dans des conditions favorables. Toutefois, la patience sera de mise pour ne pas céder à la précipitation. Le staff technique a tout prévu et je pense que l’équipe est prête à relever le défi d’autant que nous comptons énormément sur cette compétition pour finir la saison sur une bonne note. Propos recueillis par Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com