Coupe de la Confédération / S.T. – Liberty : Faire preuve de la même détermination





-(1/8èmes - Retour) - Stade Chedly Zouiten (18h00- Arb. : Ben Aïssa (Alg) Ce sera encore l’heure de vérité, tout à l’heure, pour les Stadistes qui ont tout misé sur la coupe de la Confédération pour sauver leur saison. Face à un Liberty Professionals qui ne leur a pas été supérieur à Accra, les coéquipiers de Sghaïer ont une belle carte à jouer ce soir au Zouiten où ils auront à gérer une situation en rien compromise. Il s’agira tout simplement de gagner et de préférence sans encaisser de buts. Les Stadistes, au vu du match aller, sont capables de réaliser cet objectif. Ils auraient même pu aspirer à la victoire à Accra même, mais rien n’est pour le moment perdu, même si la défense, assez flottante lors de la première manche, va devoir montrer une plus grande solidité face à un adversaire doté de très bons attaquants. Moncef Arfaoui n’a d’ailleurs cessé de le rappeler à ses joueurs, les incitant à prendre leur adversaire très au sérieux : «Il est vrai que le travail offensif a constitué la priorité lors de la préparation, mais nous devons demeurer vigilants face aux attaquants ghanéens. L’écart à surmonter n’est pas considérable mais le match s’annonce difficile tout de même». Toutefois, l’entraîneur stadiste a de quoi être optimiste: «Mes joueurs ont prouvé contre Al Ismaïly qu’ils ont une belle force de caractère et je m’attends à les voir lutter aussi héroïquement pour assurer leur qualification. Je suis optimiste». Le rôle de l’entre-jeu Arfaoui aura à remanier encore une fois sa formation. Il bénéficiera de la rentrée de Sellami dont la présence galvanise l’ensemble, surtout que le S.T. sera porté cette fois-ci vers l’attaque. Par contre, il va devoir composer avec l’absence de Ziadi, son attaquant le plus performant ces dernières semaines, ainsi que Marzouki, pas encore rétabli. Les Stadistes opteront pour un 4-4-2 qui aura des variantes encore plus offensives en phase d’attaque. Le milieu, renforcé par Ndaye, aura un rôle déterminant à jouer. En attaque, c’est la paire Daâssi - George qui se chargera de porter le danger et de concrétiser les occasions. De même, les Stadistes vont miser sur les balles arrêtées et la clairvoyance de Sellami pour faire la décision. Une grande part des entraînements a été réservée à cet exercice qui constitue désormais une arme supplémentaire capable de débloquer la situation. Au Zouiten, on s’attend à voir un public nombreux soutenir son équipe. Avec une équipe stadiste aussi décidée,il ne risque pas d’être déçu. *Formation probable Béjaoui, Boussaïdi, Ayari, Saïbi, Khammar, Dridi, Sghaïer, Ndaye, Sellami, Daâssi, George. Kamel ZAIEM _______________ * Saïd Saïbi : «Nous avons les moyens d’aller encore loin» Tout à l’heure, au Zouiten, les Stadistes auront à remonter leur léger retard concédé à Accra. Saïd Saïbi, la tour de contrôle de la défense, ne doute pas de la victoire des siens et de la qualification au prochain tour. • Comme le fut le cas contre Al Ismaïly, vous aurez à combler l’écart d'un but pour passer. Pensez-vous que votre tâche sera facile ? A priori, rien n’est facile ou acquis d’avance. Nous allons affronter un adversaire venu à Tunis pour défende crânement ses chances et nous devons disputer un match plein pour parvenir à la qualification. La rencontre s’annonce difficile et exigera de notre part un effort très généreux afin de battre les Ghanéens. • La défense de Liberty Professionals a encaissé deux buts chez elle. Sa perméabilité va-t-elle faciliter votre tâche? Le contexte sera différent au Zouiten car les Ghanéens vont opter cette fois-ci pour la défensive en renforçant leur arrière-garde. Il est vrai que leur défense ne donne par l’air d’être très solide mais nos attaquants vont devoir faire preuve de concentration et de force de caractère pour percer le rideau défensif adverse. Pour marquer des buts, les trois compartiments auront un rôle à jouer. Dans ce genre de confrontation, il faut savoir exploiter les occasions créées. Heureusement que nous disposons d’une bonne ligne d’attaque même si l’absence de Ziadi pourrait nous priver d’autres solutions offensives. • A propos de buts, vous avez réussi à ouvrir le score face à Al Ismaïly. Le scénario risque-t-il de se répéter aujourd’hui ? Comme je l’ai dit, tous les joueurs sont concernés par l’efficacité offensive, y compris les défenseurs qui sont souvent sollicités dans les balles arrêtées, un exercice qui nous réussit bien. Personnellement, je n’hésiterai pas à tenter ma chance et je serai très heureux de contribuer encore une fois au succès de mon équipe. • L’absence de Marzouki, va-t-elle influer sur le rendement de la défense ? Il est vrai que je m’entends à merveille avec Hamdi dans l’axe défensif, mais comme vous l’avez constaté lors des derniers matches, ça se passe également bien avec Khammar qui ne manque pas de métier. • Contre les Egyptiens, vous avez dû attendre la fin du match pour faire la décision. Qu’en sera-t-il aujourd’hui face à Liberty Professionals ? L’essentiel, c’est de gagner et d’assurer la qualification même si on doit lutter jusqu’au bout pour y parvenir. Nous comptons développer un jeu offensif réfléchi qui tient compte des points faibles de l’adversaire. L’idéal sera de marquer dès la première mi-temps, mais il faut également savoir patienter et ne pas tomber dans le piège de la précipitation. Avec le soutien de notre public que j’invite à être nombreux, je suis persuadé que nous allons gagner et passer le tour, car nous avons les moyens de battre les Ghanéens et d’aller encore très loin dans cette compétition. Propos recueillis par : K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com