Le bêtisier/ M.O.H. étudiant en 2ème année à l’Institut supérieur de musique : «Une peur bleue»





Je travaille en été dans une troupe de musique. Généralement les fêtes de mariages et les réceptions finissent à une heure très tardive et donc tous les membres de la troupe rentrent ensemble soit en taxi, soit en voiture. Ce soir-là, j’ai rapidement ramassé mon «matos» et je suis rentré seul. Le mariage était du côté de Séjoumi et malgré tout, j’insistais pour rentrer seul. Dans le quartier il faisait nuit noire. Les ruelles étaient légèrement éclairées. Arrivé sur la grande route pour prendre un taxi, je vois un énorme chien déchaîné se diriger vers moi. C’était horrible, il faisait noir, il était noir, je ne voyais que ces crocs et la lueur de ses yeux. Il aboyait comme un fou et moi j’étais scotché sur place comme un débile mental. Je ne savais quoi faire. Plus il s’approchait, plus j’avais peur, et moins je réfléchissais. C’était une scène horrible. Je voulais courir mais je ne pouvais pas le faire. A un moment je ne sais par quel miracle j’ai eu le réflexe d’attraper une petite pierre et de la lancer dans sa direction afin de lui faire peur. Heureusement que ça a marché et qu’il est reparti d’où il venait. Ce soir-là, je n’ai jamais eu autant peur de ma vie. Et depuis je ne rentre plus seul.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com