2,1 millions d’Américains en prison: Le pays de la liberté… confisquée





Selon un rapport du département de la Justice, un Américain sur 140 était incarcéré en juin 2003. La proportion est même de un sur 75 pour les hommes. Les Etats-Unis sont ainsi le pays qui emprisonne le plus, devant la Russie. Et le chiffre a progressé pour atteindre 2,1 millions. Le Quotidien-Agences Un Américain sur 140 était en prison en juin 2003 aux Etats-Unis, où la population carcérale a encore progressé pour atteindre 2,1 millions de détenus, a annoncé, jeudi 27 mai, le département (ministère) de la Justice. Les établissements pénitentiaires américains accueillaient 2.078.570 détenus au 30 juin 2003, soit 2,9% de plus qu'un an auparavant. Cette hausse est la plus forte en quatre ans. Au total, "une personne résidant aux Etats-Unis sur 140 était incarcérée" à cette date, a précisé le bureau des statistiques du ministère. Ce chiffre est bien plus élevé pour les hommes (un sur 75) puisque seules 100.102 femmes étaient détenues dans les établissements fédéraux et d'Etat. Les prisons ont continué à se remplir alors que les délits reculaient aux Etats-Unis. Mais l'étude met cette augmentation sur le compte du durcissement des politiques pénales durant les années 80 et 90, notamment vis-à-vis des récidivistes. * Baisse de la criminalité "Le taux de criminalité a baissé depuis 1991 mais, durant cette période, celui d'incarcération a augmenté de 49%", a commenté le Sentencing Project, un institut qui prône une réforme de la politique pénitentiaire. Il précise que les Etats-Unis occupent, dans ce domaine, le premier rang mondial, devant la Russie, en deuxième position, et très loin devant les autres pays occidentaux. Selon le ministère, le nombre de détenus âgés de moins de 18 ans a légèrement reculé tandis que celui des prisonniers de nationalité étrangère s'est accru de 2,3% sur un an, à 90.700. 68% des détenus étaient membres "des groupes de minorité raciale ou ethnique", selon le ministère. Chez les Américains noirs, 12% des hommes d'une vingtaine d'années séjournaient derrière les barreaux. En raison de l'augmentation de la population carcérale, les établissements pénitentiaires fédéraux opéraient à 33% au-dessus de leurs capacités à la fin 2002.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com