La fille de joie en prison pour quatre mois





Tunis-Le Quotidien Pas de chance pour la jeune femme! Malgré toute sa virtuosité et la prudence dont elle a fait preuve, les auxiliaires de la justice sont parvenus à l’appréhender en flagrant délit de racolage. La jeune femme, une «habituée» comme disait Adel Imam dans sa célèbre pièce de théâtre puisque son casier judiciaire était déjà noirci par d’autres condamnations du genre, était en plein marchandage avec le client potentiel lorsque les agents sont arrivés sur les lieux. La bagnole du client en question, un ressortissant d’un pays voisin, était garée le long du trottoir après que la femme lui eut fait signe de stopper, un signe particulier dont elle avait le secret. Une fois le véhicule arrêté, la jeune femme s’est glissée à côté du conducteur. Ne perdant pas de temps, elle a commencé son marchandage sachant pertinemment que son compagnon était partant à coup sûr! C’est sur ces entrefaites que les policiers ont fait leur apparition, prenant de court le couple. La jeune femme a bien tenté de jouer au plus malin en récitant ses nom et prénom à l’homme qui trônait derrière le volant afin de lui permettre de tromper les agents, mais le pauvre est resté de marbre, surpris par la tournure que prenaient les événements. Pas pour longtemps, cependant, puisqu’il a fini par tout avouer, permettant ainsi l’arrestation de la jeune femme. Passée récemment en jugement, cette dernière a été condamnée à quatre mois de prison ferme… M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com