Israël réitère ses menaces contre Nasrallah





Al Qods occupée - AFP Un haut responsable militaire israélien a menacé hier le chef du mouvement chiite libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, et mis en garde la Syrie contre une conséquence d’une escalade miliaire entre Israël et le mouvement chiite. Le général Benny Gantz, commandant de la région miliaire nord, a envisagé qu’Israël éliminera le chef du Hezbollah, dans une interview télévisée, reprise par la radio militaire. «Une telle chose n’est pas impossible», a déclaré le général en réponse à une question, conseillant au cheikh Nasrallah «de ne pas dormir sur des oreilles». «En cas de nouvelle escalade avec le Hezbollah, la Syrie devra payer le prix fort», a mis en garde le général Gantz, soulignant qu’Israël pourrait lui causer des dommages «dévastateurs». Il a accusé la Syrie, principal soutien du Hezbollah avec l’Iran, de transférer des «armes aux mouvements terroristes». Le général avait averti le 7 mai la Syrie et le Liban que toute escalade à leur frontière serait «catastrophique» pour eux, après la mort d’un soldat israélien lors d’affrontements avec la milice du Hezbollah dans cette zone.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com