Un mois pour voler, un jour pour tomber !





Certes, il a fait preuve d’ingéniosité. Certes, également, il s’en est sorti sans la moindre anicroche. Mais il a fini par tomber sans gloire par la faute… de sa cupidité ! Tunis - Le Quotidien Le jeune homme a, manifestement, bien préparé son coup après avoir minutieusement tâté le terrain grâce à de longues veillées. En tout cas le scénario qu’il a conçu puis exécuté démontre sans le moindre doute qu’il a fait preuve de beaucoup de patience. Pourtant, personne parmi les clients du café-maure de la Cité Ibn Khaldoun, encore moins le personnel n’a su comment le bonhomme a-t-il pu passer inaperçu pour demeurer sur les lieux et réussir son coup. Toujours est-il que le malfaiteur s’est glissé subrepticement dans le coin où étaient entassés les cagots des boissons afin de se dissimuler. Il n’a pas eu à attendre longtemps, quelque temps plus tard tout le monde était parti. Une fois seul il s’est emparé d’un récepteur numérique avant de se frayer un chemin par un hublot d’aération forcé sans la moindre peine. Mais auparavant il n’a pas manqué de jeter un coup d’œil sur la caisse, s’emparant des vingt dinars qui s’y trouvaient et que le gérant laissait en guise de fonds de caisse. Le gaillard était bien entendu au comble du bonheur dans la mesure où son plan a fonctionné merveilleusement et que le labeur et la patience de presque un mois ont été payants. Or, deux jours plus tard il s’est retrouvé derrière les barreaux après avoir été appréhendé au moment où il mettait le récepteur en vente… M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com