Kadhem Essaher et le Festival de Carthage : Infos et intox…





Le chanteur irakien Kadhem Essaher est l’un des artistes les plus sollicités par le public tunisien. Quant aux décideurs de la programmation de nos festivals… c’est une autre histoire. Lors de ses brefs séjours en Tunisie, l’artiste irakien Kadhem Essaher a tenu à faire quelques précisions concernant sa prestation, l’année dernière, dans le cadre de la 39ème session du Festival International de Carthage «Contrairement à tout ce qui a été dit, personne de la Direction ne m’a contacté. C’est grâce à l’initiative de M. Salem Al-Hendi de la Société de production artistique de Rotana que j’ai chanté l’an dernier sur la prestigieuse scène de ce grand festival». Kadhem Essaher, qui avait fait le tour de la Tunisie auparavant, et qui avait pris part à plusieurs de nos grandes scènes, a affirmé qu’il a été «honoré d’être en Tunisie. C’est un pays qui inspire la joie et le bonheur. Raison pour laquelle, je n’hésite pas à répondre à toutes les invitations qui me parviennent de ce cher pays. D’ailleurs, j’ai fait un tarif spécial pour les grands festivals: Carthage, Jarach, Baâlabak…et ce parce que je veux encourager ces manifestations à vocation plus culturelle que commerciale. Carthage est un grand festival que tout le monde arabe suit via les chaînes de télévision. Chanter sur cette scène est un honneur», a précisé le chanteur irakien, répondant aux accusations de directeurs des festivals qui ont justifié l’absence de Kadhem Essaher de leurs programmations, les ans derniers, par son cachet exorbitant. Avec ces nouvelles précisions, le rossignol irakien a mis fin à toutes les rumeurs qui se sont propagées depuis quelque temps, et a donné une lueur d’espoir aux férus de sa voie et de sa musique. Alors, Kadhem Essaher sera-t-il parmi nous cet été? Seuls les jours à venir peuvent nous donner la réponse. I.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com