Tirs sur des Américains à Riyad : Al-Qaïda persiste et signe





L'Arabie saoudite, sous le choc des attaques meurtrières du week-end à Khobar , a été le théâtre hier de nouveaux incidents: des tirs antiaméricains à Riyad sans faire de victime et la mort de deux membres présumés d'Al-Qaïda, tués par la police près de Taëf . Les tirs ont été revendiqués par Al-Qaïda. Le Quotidien-Agences Des hommes armés ont ouvert le feu sur des ressortissants américains qui circulaient dans une voiture tout terrain, à la sortie du complexe résidentiel Iskan, dans le sud de la capitale, a indiqué un policier. Aucun n'a été blessé dans l'attaque survenue à 08H00 (05H00 GMT), a précisé le policier sur les lieux, sans pouvoir préciser le nombre des assaillants qui, selon lui, ont pris la fuite. L'ambassade des Etats-Unis à Riyad n'a pas confirmé dans l'immédiat l'attaque contre ses ressortissants près du complexe résidentiel qui, selon des habitants, abrite des conseillers américains de la Garde nationale saoudienne. L'attaque est intervenue alors que les services de sécurité saoudiens recherchent trois des quatre auteurs des attaques et de la prise d'otages meurtrières qui ont fait le week-end dernier 22 tués, dont des Occidentaux à Khobar, dans l'est de royaume. Le quatrième preneur d'otages a été arrêté dimanche par les forces de sécurité. Hier matin, les forces de sécurité saoudiennes ont tué deux suspects recherchés pour leurs liens présumés avec le terrorisme dans une région montagneuse proche de La Mecque, dans l'ouest de l'Arabie, selon la police.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com