Jeunes créateurs et nouveau surréalisme : Le châtiment de Sisyphe





Marcel Deschamps, César, Herman, Chopin Waterloo: tels sont, entre autres, les avatars du nouveau surréalisme qui ont inspiré de prime abord les jeunes artistes créateurs du lycée-pilote Bourguiba, qui exposent actuellement an Centre culturel de la Ville de Tunis. A chacun sa manière de contribution aux œuvres de bienfaisance. Cette vérité semble avoir été bien comprise par les jeunes créateurs du lycée Bourguiba qui organisent actuellement une exposition-vente de leurs œuvres, dont les recettes seront versées à l’Association «Basma» des handicapés, sous forme d’aide. Outre ce côté purement humaniste, l’exposition elle-même revêt un caractère artistique très original. Grâce à des matériaux de récupération ou usés, ces lycéens de deuxième et troisième année secondaire ont exposé des œuvres artistiques qui restituent, à la fois, le passé mais aussi les tourmentes que traverse le monde actuel. C’est ainsi que sur le tableau dénommé «Abstrait» on peut constater par exemple un mélange insolite de couleurs et de divers éléments de récupération comme des morceaux de glace brisée. La couleur rouge symbolise, selon Mme Taktak Ilhem, enseignante, le sang des innocents, tandis que les éclats de glace expriment le destin incertain et brisé par les jeunes qui secouent notre monde actuel. Pour expliquer de façon exhaustive l’origine des conflits actuels, les jeunes exposants ont également mis l’accent, dans leurs œuvres, sur l’évolution de l’homme. C’est ainsi que certaines œuvres retracent l’âge préhistorique des hommes, et l’évolution humaine, depuis l’âge paléontologique, en passant par les siècles des lumières, où l’homme a découvert la machine, jusqu’à nos jours où la technologie a atteint son apogée. «Comme l'âge de l’industrialisation a correspondu tel un châtiment de Sisyphe, aux guerres, aux génocides, mais aussi aux interminables invasions à l’instar de ce qui se passe en Irak et en Palestine. C’est un retour à la case de départ», a expliqué une jeune exposante. Des thèmes d’une brûlante actualité ont donc attisé la curiosité de ces jeunes créateurs qui n’en sont pas d’ailleurs à leur première exposition. Ousmane Wagué


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com