Face à face/ Musique d’aujourd’hui et d’antan





Par rapport à la musique d’autrefois, celle d’aujourd’hui mise beaucoup plus sur l’image et le rythme. Que préfèrent les jeunes et les adultes ? * Mohamed Fadhel Ghachem, 19 ans, élève : «J’aime la musique orientale et la musique occidentale. Il y a une nette amélioration au niveau technique et de l’animation des images dans les clips. Certes la musique d’autrefois est éternelle. Elle restera à jamais gravée dans nos mémoires. Personne ne peut contester la valeur des grands musiciens tels que Abdelwahab, Abdelhalim, Oum Kalthoum ou encore Aznavour, Brel et Piaf... Mais les chanteurs et musiciens d’aujourd’hui ont leur style. Je crois que notre rythme trépidant de vie ne nous laisse plus la possibilité d’écouter des chansons pendant des heures. Chaque chose a son temps. La musique et les clips de nos jours sont propices à notre mode de vie». * Brahim Zidi, fonctionnaire: «Il ne faut pas être égoïste. Notre génération préfère sûrement la musique d’antan, mais cela ne veut pas dire qu’on doit condamner la musique d’aujourd’hui. Nous devons rester ouverts. Ce genre de musique envahit nos foyers via la télé, la radio. Je vois que mes enfants se défoulent en écoutant cette musique bien qu’elle soit un peu «débridée». Je me suis mis à mon tour à écouter les nouvelles tendances musicales pour me rapprocher davantage de mes enfants. C’est la mode, et je n’y vois pas de mal en dépit des quelques dépassements au niveau des habits dans les clips. Quand j’ai envie de me souvenir du bon vieux temps je me branche sur la musique d’avant et je laisse libre cours à mes souvenirs». Propos recueillis par A.C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com