Karim Letaïef : Sur la voie de la cour des grands





Les adeptes de sport automobile sont de plus en plus nombreux en Tunisie et faute de pouvoir admirer des Senna ou Schumacher locaux, ils se contentent de suivre leurs idoles à travers le petit écran. Mais cette frustration risque un jour de s’estomper avec la montée en puissance d’un futur as tunisien au coup de volant déjà dévastateur malgré ses premiers balbutiement dans le domaine. En effet, le jeune Karim Letaïef, comme la majorité des champions automobile, est passé par l’incontournable kart où il s’est révélé au grand jour en décrochant deux fois de suite le titre de champion de Tunisie (1999 et 2000). Sa classe et son aisance au volant des quatre roues n’ont laissé personne indifférent à commencer par les spécialistes en la matière. C’est ainsi que le Français Christophe Trémoulinas, organisateur entre autres du grand prix GT de Tunis, qui vient de se dérouler ce week-end et qui a justement été remporté par Karim Letaïef, n’a pas tardé à prendre le jeune pilote tunisien sous son égide. Après être passé par la filière mise en place par la Fédération française des Sports Automobile (FFSA), Karim Letaïef s’est rapidement distingué en remportant l’épreuve qui ouvre la porte de la «Formule Renault» aux 16 meilleurs pilotes. Mieux encore, la progression de notre jeune pilote a été fulgurante puisqu’après une 12ème place lors de sa première course, à Nogaro, Karim Letaïef n’a fait qu’améliorer ses performances. Jugez-en : 8ème à Ledenon, 5ème au Vol de Vienne et enfin 2ème à Pau lors de sa dernière course officielle. Le rêve d’être le premier pilote tunisien de circuit à remporter une victoire dans une course automobile est désormais permis. Karim Letaïef a encore devant lui trois rendez-vous pour atteindre cet objectif, le 16 juillet à Croix en Ternoix, le 10 septembre à Ledenon et enfin le 8 octobre au Mans. Et vu la marge de progression du pilote et le programme de travail qu’il a mis en place pour cet été, le rêve peut devenir réalité. En attendant de voir notre pilote n°1 passer aux paliers supérieurs et, pourquoi pas, côtoyer un jour les meilleurs mondiaux en aboutissant dans la catégorie reine, la Formule 1. En attendant, Karim Letaïef était parmi nous le week-end dernier pour participer à la course-démonstration organisée aux Berges du Lac. Il en a d’ailleurs profité non seulement pour communiquer ses connaissances et son savoir-faire aux talents en herbe tunisiens mais également pour remporter avec aisance l’épreuve organisée annuellement en Tunisie. Souhaitons à Karim une carrière sportive tout aussi couronnée de succès. C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com