Procès de Saddam : Un dossier vide





Le Quotidien-Agences Les procureurs chargés de préparer le dossier d'accusation de Saddam Husseïn manquent de témoins et de preuves pour démontrer que l'ancien président irakien est responsable d'atrocités, rapporte hier le quotidien The Times citant une source officielle britannique. Aucun des 40 dignitaires de l'ancien régime arrêtés par la coalition n'est disposé à témoigner contre le président déchu, a-t-on précisé de même source. "Il est craint", explique ce responsable qui a requis l'anonymat, ajoutant: "Saddam peut être en prison mais les autres détenus savent par expérience que s'ils sont témoins à charge la vengeance s'abattra sur les membres de leur famille". "Saddam était très malin pour se blanchir, ce qui signifie que les décisions étaient filtrées jusqu'aux niveaux inférieurs, rendant difficile toute preuve de sa responsabilité directe", ajoute-t-elle. Une vingtaine d'avocats engagés par la famille de Saddam Husseïn se sont plaints de ne pas avoir pu rencontrer leur client et ont accusé les autorités américaines de le détenir en violation de la Convention de Genève sur les droits des prisonniers.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com