Saouaf : La «bédia» chantée et enchantée





La 14ème session du festival de la chanson bédouine semble être cette année la session de décollage. Plusieurs grands spectacles sont à l’affiche de cette manifestation qui a choisi de se spécialiser dans un genre du chant en voie de disparition : le chant bédouin. Pendant une dizaine de jours, la ville de Saouaf du gouvernorat de Zaghouan offrira à ses visiteurs et ses habitants un voyage délicieux dans les rythmes et les chants bédouins. Le coup d’envoi de cette 14ème édition sera donné le 1er juillet par l’ensemble «Al-Hadhra» : une plongée dans le patrimoine musical soufi aromatise cette soirée d’ouverture. Parmi les autres grands rendez-vous qui ponctueront la programmation cette année : la comédie musicale «El Mensiett», produite par le Centre d’arts dramatiques et scéniques du Kef, la soirée de la poésie populaire qui réunira plusieurs noms marquants de toutes les villes tunisiennes, le concert du chanteur algérien Abdallah Manaî et le spectacle «Tatouage» de l’artiste Abdelkarim Basti. Au menu de ce programme : un colloque portant sur l’importance de l’expression dans le chant bédouin est prévu pour le 6 juillet prochain, la journée de l’enfant, la journée de l’handicapé, la journée de la femme et la journée de l’environnement. Parallèlement à ces activités, un concours national dans le chant bédouin sera lancé dont le but de promouvoir ce genre du chant et il sera ouvert à tous les amateurs et dans plusieurs spécialités. Pour en savoir plus sur ce concours et sur les prix qui seront décernés vous n’avez qu’à contacter le directeur du Festival National de la chanson bédouine au siège de la délégation de Saouaf. Notons que le dernier délai pour envoyer les candidatures est le 30 du mois courant. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com