Transport public : La palme des accidents aux louages et taxis





Tunis - Le Quotidien Une étude sur les accidents de circulation dans le secteur de transport public enregistrés entre le 1er janvier 1999 et fin décembre 2003 a révélé que les moyens de transport public contribuent à hauteur 14,92% aux accidents qui engendrent des dégâts corporels, de 17,25% sur le nombre des accidents mortels et de 17,94% soit le nombre total des blessés sur nos routes. Cette étude réalisée par l’Observatoire national de la sécurité routière montre également que les voitures de louages, les taxis et les véhicules de transport rural tiennent le haut de pavé avec 10,70% des accidents 9,44% de morts et 13,23% des blessés. Les autobus occupent la deuxième position avec 3,27% des accidents, talonnés par les trains (0,68%) et le métro léger (0,28%). L’écrasante majorité des accidents dont sont responsables les voitures de louage, taxis et véhicules de transport public a été enregistrée à l’extérieur des zones urbaines. Idem pour les accidents dont sont responsables les trains et les autobus de transport public. La totalité des accidents de métro léger a été enregistrée, cela va de soi, à l’intérieur des zones urbaines. Le piéton, premier responsable L’étude précise également que le piéton constitue le premier facteur responsable des accident dans le secteur de transport public avec 29,70% pour les bus, 49,39% pour les trains et 30,76% pour les voitures de louage, taxis et véhicules de transport rural. Vu le danger que constituent les différents moyens de transport public, les autorités de tutelle ont pris un certain nombre de mesures pour renforcer la sécurité dans ce secteur. Il a été décidé, à cet égard, d’octroyer des concessions pour l'exploitation de 20 lignes aux privés dans le district du Grand-Tunis d’ouvrir le créneau du transport inter-urbain aux privés et de mettre en place un réseau ferroviaire rapide. Il sera également procédé à l’extension du réseau du métro léger pour qu’il atteigne les quartiers d’El Menzah, Ennasr et El Ghazala et la mise en place de nouvelles stations de correspondance. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com