Climatisation : Quand le prix fait chaud!





Avec les premiers signes de la canicule, la ruée vers les climatiseurs commence à s’intensifier progressivement. Cependant, le problème des prix reste toujours sujet à plusieurs discussions. Tunis-Le Quotidien Ayant, déjà, une expérience de la dernière saison estivale, le consommateur tunisien semble commencer aussitôt la ruée vers les climatiseurs, cette année. En effet, la canicule a commencé à s’imposer fortement puisqu’on a enregistré des températures qui dépassent les 40°C, ces derniers jours. Cependant, et comme chaque année, le problème des prix reste le principal sujet des discussions en ce qui concerne les climatiseurs. Les personnes que Le Quotidien a interrogées, se sont divisées entre satisfaites et non satisfaites des prix. M. Hédi Nasrallah, un commerçant rencontré près de l’un des magasins d’électroménagers de la capitale, a souligné que malgré la diversification des marques, les prix des climatiseurs sont encore assez élevés. «Les vendeurs de l’électroménager profitent, en effet, de la canicule et du fait que le climatiseur demeure un produit très sollicité, pour fixer des prix qui ne sont pas contrôlés», ajoute-t-il. Dans ce même contexte, Mme Nabiha Wali, employée, précise que les prix du climatiseur sont devenus insupportables pour les bourses moyennes. «Aujourd’hui, le climatiseur est devenu une nécessité et non pas un produit secondaire. Et je crois que c’est la ruée vers ce produit qui est à l’origine de l’augmentation des prix qui sont vraiment insupportables pour une bourse moyenne», note-t-elle. Pour M. Amor Chelli, employé, le problème n’existe plus, puisqu’il estime que les prix sont plus ou moins à la portée de tout le monde. «Il y a des climatiseurs à bas prix et d’autres à des prix assez élevés. Je crois que c’est la qualité qui fixe le prix. Toutefois, les prix ont connu une réduction importante pour être aujourd’hui à la portée de tout le monde», souligne-t-il. L’on constate, ainsi que les climatiseurs ne sont plus un produit de confort mais un outil indispensable, vu le changement climatique et la hausse des températures. Il est donc, primordial de calculer leur prix en tenant compte du pouvoir d’achat des consommateurs. Il serait, par ailleurs, judicieux d’inclure ce produit dans le coût général des nouveaux logements proposés sur le marché de l’immobilier. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com