Quoi de neuf/ Le coq de Lamine Nehdi : Pas tout à fait déplumé





Touchons du bois, Lamine Nahdi a encore 60 représentations théâtrale de sa pièce fétiche. Le coq de notre comédien adulé donne l’impression de ne pas être tout à fait déplumé. Peu importe. Car Lamine sera cette année au festival de Carthage, de Bizerte et de Monastir notamment. Sans oublier les manifestations régionales que Lamine Nehdi ne lésine jamais à visiter. Toujours au fait de l’actualité. Il est sensible à tout ce qui meut la société. Il assortira de ce fait, «Le coq qu’on déplume» de nouvelles scènes, aussi loufoques... qu’inattendues. Et le public ne se fait pas prier. Il fuit la moiteur de chez soi et cherche à se ravitailler d’un plat frais concocté à la manière de Nehdi. Feuilleton mimé Dans la même foulée, l’artiste sera sur nos petits écrans pendant le mois de Ramadan dans un feuilleton de 30 épisodes réalisé par Ali Mansour. Cette fois, Lamine jouera dans le mime à coups de gestes et de facéties. Il sera accompagné de Slah M’Sadek, Hatem Bellakhal (Hatmen) et bien d’autres. L’essentiel ici est que le message passe dare dare et que l’on en rit à gorge déployée. Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com