P.S.L – Législatives : La direction du parti appelle les mécontents à la rescousse!





Tunis - Le Quotidien Certains membres du Bureau politique du Parti Social Libéral (PSL) viennent, selon des sources proches de la direction du parti, de lancer une initiative visant à permettre aux membres mécontents de participer aux prochaines élections législatives. Cette initiative dont l’instigateur serait le secrétaire général du parti, M. Hosni Lahmar, a pour objectif de faire d’une pierre deux coups: étoffer les listes du parti pour les législatives d’autant plus que le potentiel humain de cette formation politique a dramatiquement régressé et scellé une réconciliation avec les principales figures marquantes de la «dissidence». Selon M. Mondher Thabet, porte-parole des mécontents, le «groupe réformiste» ne rejette pas catégoriquement cette initiative. Les contestataires mettent trois conditions pour adhérer à cette initiative. Il s’agit de la détermination d’une date pour le congrès du parti, de la création d’une commission mixte pour la préparation du congrès et l’annulation de la candidature du président du parti, M. Mounir El Béji, pour les présidentielles du 24 octobre. * Refus catégorique Les conditions qu’exigent les mécontents ont été totalement rejetées par le président du parti, lequel estime que le PSL se porte bien. M. El Béji menace également de porter plainte pour diffamation contre certaines figures mécontentes. D’autre part, la Cour d’appel de Tunis vient de reporter l’affaire intentée par les mécontents contre le président du parti pour «mauvaise gestion financière et administrative des affaires du parti» au 24 juin courant à la demande de l’avocat de M. El Béji. Le tribunal de première instance de Tunis avait prononcé un non-lieu sur cette même affaire. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com