Najet Attia : Une reine à Boukornine





Doté de 25 ans d’expérience, le festival de Boukornine en est sorti riche du passage de plusieurs artistes, alors en herbe à l’époque, sur son podium. Voici les nouveautés de cette année. Sous la houlette de Kaïs B. Mrad, la session 2004 du Festival de Boukornine garde toujours sa vocation d’un festival qui accueille et découvre les nouveaux talents. Comme fut il y a longtemps avec des stars arabes: Leïla Ghofrane, Samira B. Saïd, Naïma Samih et tunisiennes Nawal Ghachem, Mohamed Jébali, Thameur Abdeljawad et Mounira Hamdi. On nous a appris que du 13 juillet au 16 août, le Festival de la banlieue-Sud abritera des spectacles étrangers de Waël Jassar, Amal Hijazi, Chahnaz, Issam Karakaz, la troupe des Cheïkhat du Maroc, et celle de la danse moderne de Russie. Parmi les Tunisiens qui y seront, on cite Amina Fakhet, Mohamed Jébali, Sofia Sadok Mahdi Amine et Abdou Diriassa. Les jeunes ne sont pas du reste puisque des soirées leur sont réservées tels que «Le final des artistes en herbe» sera animée par Chaker Bechikh, Olfa Ben Romdhane y sera aussi honorée. D’autres soirée consacrée à la découverte des nouveaux talents mais à vocation maghrébines seront aussi au programme et passeront sur plusieurs chaînes de TV arabes et seront couvertes aussi par la radio Mosaïque. Najet Attia sera parmi les invités d’honneur de ces soirées. Najet retrouvera à l’occasion son public après de longues années d’absence. M.B.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com