M’hemmadia : Deux étudiantes dans un nid de débauche





Deux étudiantes qui louent une pièce chez une femme divorcée est un fait très courant et ne peut, en aucun cas, susciter la curiosité. Il faut cependant qu’un mécano s’y mêle pour mettre un peu de sel dans une ambiance plutôt calme et amicale… Tunis - Le Quotidien L’aventure des deux étudiantes a commencé au début de cette année scolaire. Originaires du centre ouest du pays, elles ont choisi de poursuivre leurs études supérieures dans une université de Tunis. Malheureusement, elles n’ont pas pu obtenir un logement dans une cité universitaire. Elles furent ainsi obligées de louer une chambre auprès d’une femme divorcée qui réside du côté d’El M’hemmadia. La propriétaire des lieux fit preuve d’une générosité telle que les deux jeunes filles l’ont rapidement adoptée en lui portant beaucoup d’affection et surtout d’amour. Il faut dire que dans la mêlée les deux étudiantes ont fait la connaissance de quelques amis de leur propriétaire et en particulier un homme mécano de son état qui rendait visite fréquemment au domicile de la femme divorcée. Il était évident que la relation entre les deux était loin d’être une relation de fraternité. C’était visible comme l’eau de roche qu’ils étaient follement amoureux l’un de l’autre. Les deux filles furent, en effet, invitées à prendre part à leurs soirées qui ont lieu tantôt chez la dame, tantôt dans des hôtels ou restaurants de la place. De ce fait, elles ont fait la connaissance de plusieurs hommes, clients du mécano. Les événements vont cependant prendre une autre tournure lorsque la femme divorcée signifia à ses deux locataires qu’elles peuvent gagner beaucoup d’argent si elles se laissent faire avec les clients de son amant. Malheureusement, l’envie l’a emporté sur la bonne conduite et les deux filles ont fini par céder acceptant ainsi l’offre de la propriétaire des lieux. Et voilà que des querelles ont éclaté entre le mécano et sa maîtresse poussant cette dernière à rompre avec lui. Une décision qui n’a pas plu au mécano lequel s’est mis à la déranger partout où elle va. C’est ainsi que la femme divorcée est allée porter plainte donnant lieu à l’ouverture d’une enquête. Les deux jeunes filles ont été alors entendues comme témoins. Coup de théâtre, elles ont fait des révélations très graves qui ont conduit à l’arrestation de la femme et du mécano. Ils ont été inculpés d’incitation à la débauche et de proxénétisme. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com