Le Bêtisier/ Il y a le feu : Oussama Chawachi, 25 ans





Je me souviens d’une bêtise que j’ai commise, il y a à peu près dix ans. Mon garand-père vivait avec nous. Ce dernier avait une philosophie très stricte de la vie. Tout le monde le respectait, voire avait peur de lui. Quand il criait, plus personne ne bouge. Grand-père n’appréciait pas mon meilleur ami car c’était un garçon très vilain et il fumait. Un jour, que mon grand-père faisait la sieste, j’ai profité de son sommeil pour inviter mon ami chez nous. Et en pleine canicule nous sommes montés sur le toit de la maison où il y avait une chambre de bonne dans laquelle on remisait divers objets. Nous y sommes restés des heures. Nous fumions des «clopes». Tout d’un coup, j’ai écouté le bruit de pas montant les escaliers. J’ai jeté ma clope, j’ai ordonné à mon ami de garder le silence et je suis sorti en fermant la chambre a clé et en y enfermant mon ami. C’était mon garand-père, il m’a demandé ce que je faisais là haut «j’étais en train de sécher mon T. shirt», lui ai-je répondu; Il m’a donné l’ordre de descendre de suite car nous devrions rendre visite à mon cousin étant très malade. Je partirai dans un instant, lui ai-je répondu. Il a hurlé et m’a ordonné de me plier à l’ordre. Le problème c’est que mon ami était enfermé à clé dans la chambre et en plus toute la famille devrait quitter les lieux pour effectuer la visite à mon cousin. Je suis descendu, mon père m’a demandé de faire chauffer le moteur de la voiture. Ces instants étaient les plus atroces de toute ma vie. Je n’arrêtais pas de penser à mon ami enfermé. Toute la famille est montée en voiture et on s’apprêtait à partir… Je n’arrêtais pas à penser à un prétexte qui me permettait de revenir à la maison mais en vain. J’ai jeté un coup d’œil sur le toit et ce fut le comble. J’ai vu de la fumée. Non seulement mon ami était enfermé, mais apparemment il y avait quelques chose qui brûle. Je me suis mis à pleurer et j’ai déballé toute la vérité… On a pu le sauver d’une mort certaine. Je n’ai plus revu cet ami et on m’a privé de sortie pendant trois mois…


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com