Colonisation massive en Cisjordanie : Le plan de retrait … mis à nu





Israël envisage la construction massive de logements dans les grands blocs de colonies de Cisjordanie en vue de reloger les colons appelés à être évacués de la Bande de Gaza. Le Quotidien - Agences Le ministre de la Défense, Shaoul Mofaz a donné ordre à l’administration militaire israélienne de la Cisjordanie de lui soumettre dans les trois mois un plan en ce sens pour le bloc de colonies de Goush Etzion, dans le sud de la Cisjordanie. Le ministre a effectué avant-hier une visite dans ce secteur et envisage des visites similaires dans ceux de Maâlei Adoumim et Ariel, deux importantes colonies de Cisjordanie. «Le Premier ministre, Ariel Sharon a lui-même déclaré que dans la foulée de son plan de séparation les blocs de colonie dont Goush Etzion seraient renforcés», a indiqué le bureau de Sharon. Le plan de Sharon de séparation d’avec les Palestiniens prévoit le retrait de la Bande de Gaza, et l’évacuation de ses 21 colonies, celui de quatre colonies isolées de Cisjordanie, et le redéploiement des troupes israéliennes sur une ligne suivant grosso mode le tracé de la barrière controversée construite par Israël en Cisjordanie et englobant les grands blocs de colonies. Sur le terrain, un militant du mouvement palestinien Hamas a été tué hier à Gaza par l’explosion d’une bombe qu’il préparait, a-t-on appris de sources médicale et sécuritaire palestiniennes. Aouni Taha, 55 ans, a été mortellement blessé quand la charge explosive qu’il préparait dans sa maison à Gaza a explosé prématurément, selon ces sources. Par ailleurs, une voiture piégée a explosé hier près d’une colonie dans la Bande de Gaza après avoir essuyé des tirs de soldats israéliens. L’attaque a été revendiquée dans un appel téléphonique anonyme à Jénine par les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, groupe armé lié au Fatah du dirigeant palestinien Yasser Arafat. A Rafah, deux soldats israéliens ont été légèrement blessés dans une attaque palestinienne. A noter qu’une vingtaine de véhicules militaires israéliens ont encerclé hier matin un immeuble du centre de Nabouls en direction duquel les militaires ont ouvert le feu, selon de sources sécuritaires palestiniennes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com