Mrad Mahjoub (Entraîneur du C.S.S.) : «Confiant et optimiste»





C’est hier matin à 10h00 que le CSS a quitté l’aéroport de Sfax à destination de la capitale libanaise Beyrouth où il est arrivé à 14h00 (H.T.), pour y disputer la demi finale de la Coupe Arabe des Clubs Champions. Pour ce voyage, l’entraîneur sfaxien a fait appel à deux nouveaux joueurs pour compléter la liste de 24, il s’agit de Mohamed Boudabbous et Maaouia Kadri. Par ailleurs, l’entraîneur sfaxien n’a pas caché sa satisfaction en soulignant : «Nous avons pratiquement atteint notre premier objectif à savoir atteindre ce seuil de la compétition tout en faisant honneur au football tunisien. A présent il nous appartient de confirmer à Beyrouth en battant l’équipe d’Ezzamalek, ce qui nous ouvrirait les portes de la finale». Justement et à propos d’Ezzamalek, Mahjoub affirme : «C’est une très bonne équipe, valable techniquement et pratiquant un football de bonne qualité, d’autant qu’elle est composée de joueurs d’expérience, qui excellent dans l’exécution des balles arrêtées. Il faut donc être vigilant et très méfiant pour éviter toute surprise. A présent tout le monde se connaît. Pour notre part le plus important, c’est de récupérer nos joueurs blessés pour le premier match face à Ezzamalek, car il constitue la clef de la qualification. Nous avons beaucoup travaillé pour arriver à ce stade de la compétition et j’espère que les énormes sacrifices consentis par toutes les parties ne tombent pas dans l’eau. * Prêt à relever le défi Sur un autre plan, nous avons atteint aussi un seuil de maturité et à présent nous sommes prêts à affronter n’importe quel adversaire, il est aussi vrai que nous n’avons pas à faire à la même équipe d’Ezzamalek que nous avons déjà battu au cours du deuxième tour sur son propre terrain. Car elle se présentera au grand complet et lorsqu’on sait que les joueurs d’Ezzamalek forment 80% de l’ossature de l’équipe nationale d’Egypte. Mais j’ai confiance en mes joueurs et j’espère qu’on aura à faire à un arbitre neutre pour imposer notre jeu. Notre but est d’atteindre la finale. Ce qui est réalisable. Nous allons tout mettre en œuvre pour honorer le football tunisien et la région de Sfax. Tout le monde est prêt pour ce grand rendez-vous, et nous jouerons un grand match à Beyrouth. Noureddine BACCOUCHE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com