Béja : Un été show, show, show!





Béja vit, l’apathie n’est pas son fort. La ville qui servait, il y a très longtemps, de lieu de prédilection pour les promenades beylicales, retrouve en cette saison son aura. «Couleurs et Lumières», «Béja, une ville qui ne dort pas»… des manifestations estivales qui sont aussi les signes avant-coureurs d’un été qui s’annonce bien animé. Le Bey de Tunis aimait flâner le temps d’une promenade estivale dans les chemins boisés de Béja, tout en méditant sur ces histoires qui s’égrènent des lèvres des «Fdaoui»… Aujourd’hui, l’espace culturel de Béja, s’apprête à recevoir l’été comme le faisait avant le Bey. Mais cette fois le théâtre, l'animation culturelle, la musique… seront ainsi de mise. Histoire de compléter la programmation du festival d’été de la région. Du 5 au 10 juillet, la manifestation «Béja ne dort pas», sera ouverte par un concert musical de la troupe «Rakch» de Brahim Bahloul et par une pièce de théâtre «Keswa» de Salah Jeddi. Abdessattar Amamou s’improvisera fdaoui pour venir égayer nos soirées de ses histoires glanées de notre mémoire collective. Un moyen métrage de Taher Ajroudi sera ainsi projeté en première. «Une mort assouvissante» où Hamed Zouaghi, Afef Boughdiri et Mohamed Rabbadi y seront les principaux protagonistes. Sans oublier l’animation pour enfants, les expositions des clubs de l’espace culturel, la journée du cinéma non stop, la pièce de théâtre «Tout à l’heure» de Leïla Rihani qui sont ainsi les éléments d’une programmation qui laisse s’exprimer les talents des gens de la région. Bien avant, «couleurs et lumières» est le titre de la manifestation qui se tient à l’espace culturel de Béja en continuité de celle invitée à Aïn Draham. Du 19 au 30 juin, une exposition des arts et métiers est organisée par l’association des arts plastiques de Béja. Une première qui devrait voir sa consécration dans de nouvelles sessions. M.B.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com