STIP : Les pertes persisteront jusqu’à la fin de 2004





Dans sa présentation de la situation courante et future de la Société Tunisienne des Industries Pneumatiques (STIP), M. Mohamed Besbès, son PDG, s’est montré assez confiant quant à l’avenir de la société qui a continué à enregistrer des résultats en régression en 2003. • Tunis - Le Quotidien A l’instar de l’exercice 2002, la STIP a continué à enregistrer une perte au niveau de ses résultats au terme de l’exercice 2003. En effet, les résultats affichés en 2003 ont connu une régression de 10,178 millions de dinars, due à la contraction du chiffre d’affaires de la STIP à 21,6% qui a chuté à 55,92 MD, contre 71,36 MD en 2002. Au niveau des ventes, la STIP a connu une chute tant au niveau du marché local, qui n’a absorbé que 4687 tonnes soit une baisse de 16,3% par rapport à 2002, qu’au niveau des marchés export qui n’ont absorbé que 9131 tonnes (-16,6% par rapport à 2002). En ce qui concerne le résultat brut d’exploitation, la société a changé de signe à -2,45 millions de dinars contre 8,48 MD en 2002. Cette baisse découle de l’érosion des marges supérieures de la société. M. Mohamed Besbès, a souligné dans ce contexte que cette forte baisse des résultats de la société est due en partie, à la mauvaise tournure économique tournure connue par la conjoncture économique à l’échelle nationale et internationale en 2003. M. Besbès a expliqué cette situation également par la réduction des prix de vente locales de 5 à 12% dès le mois de septembre ainsi que le marché parallèle qui a continué de pénaliser fortement les ventes locales. Il a attiré l’attention en outre sur le redimensionnement de l’outil de production et l’intégration de la technologie «All steel» pour la première fois dans la région pour s’adapter aux besoins des différents marchés de la STIP. Concernant ce projet, M. Mohamed Besbès a précisé qu’il a coûté 85 MD et que l’installation du nouvel équipement et sa mise en service ont été effectuées dans les meilleurs délais. Il y a lieu de souligner qu’au 31 mai 2004 les pneus All steel représentent 11,5% de la demande locale et externe en unités vendues. Pour ce qui est de l’avenir de la société, M. Besbès a souligné que la STIP entend restructurer sa direction commerciale et instaurer un nouveau système d’intéressement au profit des clients distributeurs et grossistes. Ayant conclu ses cinq premiers mois sur une hausse de 47% de son chiffre d’affaires s’élevant à 32 MD, la société vise un objectif annuel de 94,42 MD à fin 2004 et projette une production de plus d’un million de pneus. Toutefois, la STIP finira l’année, selon ses propres estimations sur une perte nette de -7,025 MD. Le retour aux bénéfices est attendu pour l’année 2005. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com