SIDA : Un réseau associatif sonne le branle-bas de combat





Selon les experts, le nombre de personnes atteintes par le SIDA en Tunisie enregistre pour le moment un niveau très bas en comparaison avec nos voisins, mais risque d’exploser d’une manière exponentielle si des mesures nécessaires ne sont pas prises. Tunis - Le Quotidien “Les experts dans le domaine des maladies sexuellement transmissibles et du SIDA ont constaté que l’épidémie évolue toujours dans le monde à un rythme relativement bas avant de connaître une brusque accélération à l’instar de ce qui s’est passé dans certains pays asiatiques. L’Etat des lieux chez nous n’est nullement préoccupant. Il n’empêche que tout doit être mis en œuvre pour éviter justement ce que les spécialistes appellent la crête de la vague. C’est ce qu’affirment justement les spécialistes réunis tout récemment à l’occasion d’une journée consacrée aux maladies sexuellement transmissibles. Dr. Ben Abdallah, l’un des membres actifs du programme national de lutte contre les MST/SIDA est à ce propos, formel. Il estime qu’en cette phase, les foyers à risque, déjà délimités, doivent être cernés afin d’empêcher toute propagation de la maladie. Selon les chiffres officiels, le nombre cumulé de personnes atteintes par le SIDA en Tunisie est de 1200, dont près de 400 sont déjà décédées. Nous sommes bien en-deça du nombre de cas constatés par nos voisins dont l’un enregistre déjà plus de 10.000 cas. Lors de la journée organisée mardi par le réseau national de lutte contre le SIDA et les maladies sexuellement transmissibles, plusieurs ONG et associations ont discuté du crucial problème du SIDA en Tunisie et ont exprimé leur détermination à contribuer par tous les moyens à réduire le développement de l’épidémie. La sensibilisation du public-cible, pas seulement les jeunes, d’une manière efficace, constitue de l’avis de tous une priorité éminemment nécessaire. Dr. Ben Abdallah a cité l’exemple de la Tanzanie qui a réussi en une courte période à diminuer le taux de sidéens de 42% grâce à une stratégie efficace associant la sensibilisation à une prise en charge thérapeutique probante. L. TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com