Nationale A (20ème J.)/ E.S.B.K. – E.S.S. ( 0 – 1) : Les Etoilés, sans forcer





En dépit de sa défaite, l’E.S.B.K. peut encore aspirer à respirer à pleins poumons l’air de la Nationale A. L’équipe cap-boniste doit, en effet, une fière chandelle à l’A.S.M. qui fit plier l’échine à son rival, le C.O.T.. On dirait que l’effet télépathique a joué à fond, le match ayant eu lieu au Chtioui de La Marsa. N’ayant point d’autre alternative que la victoire pour se soustraire à la menace cotiste, les Khalladis se ruèrent dès l’entame du match vers l’attaque. Mais, c’était surtout perceptible au niveau des intentions car, en face, il y avait une E.S.S. tout aussi motivée dans sa quête pour l’obtention de la deuxième place ou même la première en cas de concours de circonstances extrêmement favorable. Il y avait, côté cap-boniste, l’absence conjuguée de Tajouri (blessé) et Majboura (suspendu), alors que dans les rangs étoilés, on déplorait une kyrielle d’absences : Beya, Hagui... Après quelques banderilles de part et d’autre, Jupiter gâchera une belle opportunité d’ouvrir la marque, à la suite d’un tête-à-tête avec Austin mal négocié. La riposte étoilée sera signée Okpara, mais la tentative de ce dernier sera annihilée par Kalabane qui intervint à temps. A la 20’, une nouvelle occasion échouera à Rhaïmi, mais l’attaquant khalladi se contentera de tirer dans les petits filets. Au fur et à mesure que les minutes s’égrenaient, il devenait de plus en plus évident que la maîtrise technique du jeu était plutôt étoilée, malgré les incessants ruchs khalladis. Justement, sur l’un des contres étoilés, Bouzaïène effectue une passe en profondeur vers Amiokachi Noah qui tire en force et ouvre la marque (35’). En seconde période, les camarades du Camerounais Jupiter vont s’échiner à égaliser, mais ils n’y parviendront pas, malgré les innombrables tentatives, toutes infructueuses. Khaled Ben Sassi, le nouveau coach de l’E.S.B.K., en remplacement de Mahmoud Bacha, aura beau effectuer trois changements, avec l’incorporation de Hani, Zouaoui, et Tajeddine, en vain. Côté étoilé, Bouzaïène cédera sa place au jeune Kerkenni, issu de la catégorie «espoirs», qui jouera sur le flanc droit alors que Ben Frej occupera le couloir gauche. Les Etoilés géreront à leur guise la fin de match, réussissant ainsi à rester dans le sillage de l’E.S.T. * Formations - E.S.B.K. : Dérouiche, Haj Kacem (Tajeddine), Chabchoub, Souissi, Kalabane, Amara, Ben Cheïkh (Hani), Jupiter, Rhaïmi, Ben Mohamed, Ben Hassine (Zouaoui). - E.S.S. : Austin, Ben Frej, Zouaghi, Sellami, Bouzaïène (Kerkenni), Bargui, Hammi, N’cira, Ktari, Noah, Okpara. W.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com