Association des magistrats : Le mouvement de mutation et le statut en débat





Tunis-Le Quotidien Trois points sont inscrits à l’ordre du jour du Conseil national de l’Association des Magistrats Tunisiens (AMT) qui se tiendra demain au club du magistrat à la Soukra. Il s’agit du prochain mouvement national de mutation qui commencera à partir de fin juillet prochain, du développement du statut des gens de la profession et de l’actualisation des fonctions judiciaires Au sujet du mouvement de mutation, des sources proches du Bureau exécutif de l’Association estiment que les magistrats s’attacheront à l’application du principe de l’inamovibilité du juge et à la promotion automatique qui se réfère aux années d’ancienneté dans la profession. Le débat portera également sur les raisons du retard qu’accusent les procédures d’amélioration du statut des magistrats entamées en juin 2001. Les magistrats appelleront, en outre, le département de tutelle à associer le Bureau exécutif de l’AMT à l’élaboration de la copie finale du projet du statut, lequel devrait consacrer les principes de l’indépendance de la magistrature, en vigueur de par le monde. En matière d’actualisation des fonctions judiciaires, les magistrats réclament encore et toujours le recours à des critères objectifs telles la compétence et l’ancienneté en matière d’octroi des fonctions judiciaires. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com