Ne me regarde pas…





Pour l’avoir reluqué de travers, il l’a envoyé carrément à l’hôpital, lui brisant «la salle à manger» ! Le bonhomme aura été ainsi expéditif... Tunis - Le Quotidien C’est à croire qu’il ne l’a pas attendu au tournant, comme on dit dans notre jargon ! Le «héros» de la présente affaire était attablé à la terrasse d’un café-maure en compagnie de deux compères lorsque la victime est venue s’installer juste à la table voisine. Il s’agit en fait d’un jeune homme d’une trentaine d’années, badigeonneur de son état et habitant dans le voisinage. Manifestement, d’après le témoignage des présents, une certaine animosité caractérisait les relations des deux jeunes gens. A l’arrivée du second, le premier a commencé en effet à lancer quelques tirades, des insanités bien entendu désobligeantes. Il était clair qu’il visait le nouvel arrivant, lui cherchant noise. Dans un premier temps, ce dernier s’est contenté de hausser les épaules dédaigneusement, une façon comme une autre de laisser tomber. Mais il a fini par être exaspéré, décidant subitement de changer de place essayant de couper court à toute tentative de la part de son antagoniste. Or, celui-ci était apparemment décidé ce jour-là à en finir avec ce voisin qui a eu l’audace il n’y a pas longtemps de le balancer au sujet d’une affaire de vente illicite de vin, affaire qui lui a coûté une condamnation de deux mois de prison et une amende. Aussi, n’a-t-il pas cessé de suivre du regard son adversaire. Soudain, piqué par on ne sait quelle mouche, il s’est catapulté vers ce dernier le tenant au collet et le secouant vigoureusement. Le pauvre badigeonneur aurait bien évidemment tenté de se dégager, mais son rival le tenait fermement se préparant à cogner dessus. Effectivement, les coups de poing et de pied n’ont pas tardé à pleuvoir sur la tête et autres parties du corps du malheureux mis knock-out en moins de temps qu’il lui aurait fallu pour souffler ! Fortement commotionnée avec notamment une mâchoire brisée, la victime a été transportée d’urgence à l’hosto, quant à l’agresseur il a été arrêté le jour-même. M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com