La fête du poisson à Tabarka : Kermesse culinaire …!





Tabarka a préféré fêter, doublement, l’arrivée de l’été. Parallèlement au Festival international de la musique Raï, la ville du Corail a abrité une autre fête très ... originale : celle du poisson. Au bonheur des fins des gourmets! La fête du poisson qui est à sa 2ème édition a réussi déjà à se forger un nom et une réputation à travers sa place dans le calendrier des programmes d’animation de cette ravissante station balnéaire du Nord-ouest. Samedi dernier a été une journée exceptionnelle aussi bien pour les habitants de cette ville que pour ses visiteurs. Il y a de quoi ! Une fête grandiose attendait tout le monde au port de pêche de Tabarka. Pour les organisateurs, cette fête a été un grand défi à relever surtout qu’elle coïncidait avec plusieurs événements de taille : l’organisation de la 3ème édition du Festival international de la musique Raï, d’un côté, et la diffusion des matchs de l’Euro 2004. Les grandes lignes du programme déjà esquissées depuis des semaines par le maire de Tabarka en collaboration avec des représentants des pêcheurs et des commerçants de la région, tout le monde attendait, impatiemment, le jour J pour goûter aux fruits de cette mer poissonneuse. * L’odeur et la saveur Les affiches partout annonçaient les couleurs de cette fête dont les héros ne sont que les poissons frais. Tout le monde s’apprêtait à partir tôt à cette fête pour assouvir sa faim avec le poisson de Tabarka. La musique jaillissait des quatre coins du port, des troupes d’animation ont été au rendez-vous pour ajouter une note de gaieté au programme. Le Comité d’organisation n’a rien laissé au hasard : cinq tonnes de poissons et six mille pains de «Tabouna» ont été déjà préparés, depuis la matinée, pour répondre aux besoins des visiteurs qui ont choisi de partager avec les habitants de la région cette fête. Un plat de poissons à 1 dinar a été le slogan de ce festival culinaire. «L’ambiance est fantastique et les poissons de Tabarka ont un goût plus délicieux que les poissons des autres régions», nous confie Nathalie, une jeune Belge qui a choisi Tabarka pour passer les vacances d’été. Le chanteur algérien du Raï, Hakim Salhi, a été aussi au rendez-vous. «Les poissons sont mes plats préférés», disait-t-il. La fête des pêcheurs, des poissonniers et des commerçants a été totale puisque les quantités de poissons et les «Tabouna» mis à la disposition des dégustateurs ont été vite écoulées. Les amoureux des poissons grillés, certainement, n’oublieront jamais les plaisirs et les saveurs d’une ville qui ne cesse de surprendre agréablement ses nombreux visiteurs. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com