M. Jari Valvisto, vice-président Stonesoft : «La Tunisie est un excellent pôle d’investissement dans le high tech»





M. Valvisto vient de faire une visite de travail en Tunisie, le 22ème bureau à être ouvert dans le monde par Stonesoft, le géant mondial de la sécurité informatique. A cette occasion, il a confié au «Quotidien» les raisons du choix d’investir en Tunisie. Tunis - Le Quotidien Selon M. Valvisto, Stonesoft a d’abord choisi de s’installer en Tunisie en février 2003 parce que le volume d’investissement nécessaire était plus compétitif que dans les autres pays maghrébins. Ayant bénéficié des conditions spéciales d’installation au sein du technopôle El Ghazala, il s’est vite rendu compte que l’intérêt de notre pays ne résidait pas uniquement dans les questions de coût. Car il releva rapidement que la qualité de ses interlocuteurs, aussi bien dans le secteur public que privé, n’avait rien à envier à celle de leurs homologues dans les pays développés. M. Valvisto constata tout de suite que la Tunisie avait conscience de la nécessité de se soucier des questions de la sécurité informatique, tant au niveau de la confidentialité voulue par la clientèle qu’en matière de lutte anti-virus. «Cela fait que la Tunisie est un excellent pôle d’investissement dans la sécurité des hautes technologies de l’information. Nous estimons également qu’elle est l’endroit tout à fait indiqué pour étendre nos activités vers les autres pays de l’Afrique du Nord. D’ailleurs, un bureau Stonesoft vient d’être ouvert en Algérie sous la houlette de Stonesoft Tunisie», ajoute M. Valvisto. Il faut dire que l’attrait de la compagnie ne réside pas uniquement dans ses compétences en matière de sécurité informatique. Elle s’investit avec un égal sérieux auprès des universités technologiques au niveau des masters spécialisés pour le soutien à la formation et le matériel qui en relève. Les instituts technologiques de Tunis, Manouba et Ariana en ont bénéficié en attendant qu’ l’INSAT rejoigne la liste. «Nous voulons également généraliser cette approche à Sfax, Sousse, Gabès et au Nord-Ouest», souligne M. Maher Keskès, directeur de Stonesoft pour l’Afrique du Nord. Pour le vice-président de Stonesoft, l’expérience est concluante à tel point qu’il a affirmé au «Quotidien» que sa compagnie est là pour rester et qu’il programme la multiplication de son domaine de compétence. Fournissant déjà des services Fierwall et Encrypton, il y a inclus il y a juste quatre semaines la Protection anti-intrusion et se proposa d’y adjoindre les techniques de la «Construction de la haute disponibilité» avec la mise en service d’un management centralisé partant du principe que l’on puisse gérer tout le système de sécurité à partir d’un point unique de commande. Manoubi AKROUT


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com