En prévision des négociations sociales : L’UGTT réclame la révision des contrats de travail





Sitôt la dernière tranche des augmentations salariales versée, la Centrale syndicale a retroussé les manches afin de réunir tous les ingrédients de succès pour le prochain round de négociations sociales. Tunis-Le Quotidien La section de la législation et des contentieux et celle des études ont d’ores et déjà commencé à peaufiner les revendications de l’UGTT sur le double plan réglementaire et financier. M. Ali Ben Romdhane, secrétaire général adjoint de la Centrale ouvrière chargé de la législation et des contentieux, nous a affirmé que les difficultés empêchant la signature des conventions-cadre communes constatées au cours des derniers rounds du dialogue social nécessitent «l’intervention du législateur pour la révision de nombreux articles du code du travail». Ces articles sont relatifs notamment aux contrats de travail et aux indemnités de licenciement abusif. L’organisation ouvrière s’attachera également au cours du 6ème round de négociations sociales à l’amélioration du dialogue social à l’intérieur des entreprises et des relations professionnelles puisque les statistiques révèlent que plus de 60% des cas de litige trouvent solution au niveau des gouvernorats ou des inspections de travail. * Mécanismes préventifs L’intérêt de l’UGTT se porte en outre sur la création de mécanismes préventifs composés de représentants des syndicats et des structures patronales régionales dont le rôle est de protéger le climat social. «Les patrons gagneraient à comprendre que l’essor de l’entreprise par ces temps de concurrence exacerbée rime avec un climat social sain. Au niveau de l’UGTT, on accorde un intérêt particulier à la formation syndicale dans le but de reléguer aux oubliettes certaines mentalités périmées qui dissocient l’intérêt de l’entreprise de celui des travailleurs. Les structures patronales devraient faire de même», souligne M. Ben Romdhane. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com