Souteneur et… grande gueule !





S’il ne peut se targuer d’avoir de la suite dans les idées, il n’en a pas moins réussi un «exploit» rarissime, celui d’écoper de trois condamnations le même jour! Tunis-Le Quotidien Ayant un casier judiciaire noirci par les multiples condamnations dont il a écopé au fil des années, depuis le jour où il est entré de plain-pied dans «le milieu», le jeune homme était convaincu qu’il n’avait plus aucune chance de décrocher un quelconque boulot. D’ailleurs, il n’en avait guère le cœur, d’autant que les projets qui se bousculaient dans sa petite tête ne demandaient qu’à être exploités. Aussi, avait-il l'embarras du choix. Il n’en eut pas le temps, cependant, puisqu’au moment où il était sur le point d'effectuer un choix et se décider pour le coup à perpétrer, une jeune divorcée allait entrer dans sa vie et la chambarder. Dès leur première rencontre, tous deux étaient par ailleurs persuadés qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Effectivement, leur relation allait s’affermir davantage au fil des rencontres, au point de devenir presque inséparables vivant un concubinage heureux. Or, cette situation n’était pas pour durer longtemps, tous deux étant désœuvrés alors qu’ils avaient des dépenses énormes à consentir. Pour y remédier, ils n’ont pas cherché longtemps, la solution à leur problème était pratiquement trouvée. La jeune femme n’a d’ailleurs pas hésité un seul instant lorsque son compagnon lui a suggéré de pratiquer le plus vieux métier du monde! Depuis, le couple n’a pas cessé de sillonner les cités à la recherche des amateurs de la chair fraîche. Le bonhomme jouait bien évidemment les rôles de racoleur, souteneur et… receveur, cela va de soi! Ils ont pu ainsi faire un bon bout de chemin sans attirer l’attention sur l’activité peu orthodoxe qu’ils menaient. Il a fallu d’un petit accroc pour que tout foire. * Trois en un! Un jour, en effet, le gaillard allait aborder un client qu’il a facilement repéré et convaincu de «la bonne qualité de sa marchandise». Il avait le don d’être si persuasif que le client fut embobiné en moins de deux minutes allant jusqu’à le payer d’avance. Seulement, en consultant la marchandise en question, il a fait la moue avant de se rétracter carrément demandant de surcroît à être remboursé. C’était le point de départ au différend qui a mené tout le monde au poste de police, après que le client eut été malmené par le souteneur. En apprenant les faits, les enquêteurs n’ont pas tardé à coffrer le couple, lequel allait être traduit récemment devant la justice pour écoper de six mois de prison. Mais ce n’était pas terminé, l’énergumène était également recherché, son paternel ayant déposé une plainte à son encontre, ce qui lui a valu cinq mois de plus. Et pour corser le tout, il a eu le culot de s’en prendre aux magistrats, assez véhémentement du reste, récoltant en sus cinq ans de prison ferme pour outrage à la magistrature… Mansour Amara


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com