Rencontres Photographiques : Pellicurama!





Parent pauvre des arts plastiques, la photographie n’a encore pas vu des moments roses. Un festival international est né en Tunisie l’an dernier. Pour des jours meilleurs. Il s’agit d’un rayon de bonheur qui va envoûter ces photographes, un brin mis à l’écart. La création à Ghar El Melh de cette manifestation est une méritoire initiative. L’aventure n’était aussi pas simple que ça. Il y avait de l’audace. Beaucoup d’audace. Salah Jabeur armé de volonté et bonnement entouré d’une équipe sérieuse et solidaire, a enfin osé lancer cette initiative. C’était presque un défi. L’équipe a finalement réussi à mettre sur pied ce festival, qui dès sa première session, a affiché le bon cliché. Jouissant de cette bonne mine, les Rencontres ont trouvé le soutien d’un nombre important d’artistes d’ici et d’ailleurs. Les sponsors aussi ont répondu présents et ils se sont entièrement impliqués. Car ce festival, qui dès ses premiers pas a donné vie et dynamique à ce coin de rêve. Pour cette session , nous verrons une trentaine d’artistes, venus en majorité des pays qui contournent la Méditerranée. Ils investiront des galeries (autrefois des cellules) qui pullulent dans ces forts qui étaient des bagnes. Aujourd’hui épanouis, ces forts s’ouvrent enthousiastes aux amateurs, aux photographes connus et moins connus et aux gens de la ville de Ghar El Melh. Cette dernière va se réjouir par la visite de pas mal d’invités, et de vibrer aux rythmes, aux couleurs de cette manifestation qui fera certainement du bruit du 03 au 11 juillet. Bon vent. Z.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com