Moqtada Sadr appelle de nouveau à la résistance armée





Le Quotidien-Agences L'imam chiite Moqtada Sadr, qui avait appelé à un cessez-le-feu le mois dernier après avoir mené une rébellion à l'origine de centaines de morts en Irak, appelle de nouveau ses fidèles à résister à "l'oppression et à l'occupation", qualifiant d'"illégitime" le nouveau gouvernement irakien. "Nous demandons au peuple irakien et au monde de continuer à résister à l'oppression et à l'occupation jusqu'à notre dernière goutte de sang", déclare l'imam dans un communiqué diffusé par son bureau de la ville sainte de Nadjaf, où sa milice a combattu les troupes américaines du mois d'avril jusqu'au cessez-le-feu. "La résistance est un droit légitime et non un crime méritant d'être puni". "Nous annonçons que l'actuel gouvernement est illégitime et illégal", dit Moqtada Sadr qui avait pourtant tenu des propos conciliants à l'égard du gouvernement du Premier ministre Iyad Allawi, un chiite lui aussi. "Nous demandons la souveraineté complète et l'indépendance par la tenue d'élections honnêtes". Les raisons du revirement de l'imam ne sont pas connues. Dimanche dans la journée, Iyad Allawi avait déclaré à la chaîne américaine ABC qu'il avait rencontré une délégation de Moqtada Sadr prête au dialogue. Il avait également rappelé que son gouvernement serait intransigeant avec les milices opérant en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com