Euro 2004: Faits et chiffres : Les Grecs champions du juste milieu





L’Euro 2004 fait partie de l’histoire, non sans laisser des traces. Les résultats passent mais les chiffres sont toujours là pour témoigner des faits de cet événement d’envergure mondiale. A cet effet, nous présentons les chiffres marquants d’un Euro qui restera à jamais gravé dans la mémoire sportive. Les seize sélections ont utilisé 296 joueurs ainsi répartis: — 16: Croatie et Lettonie — 17: Angleterre, Espagne, Grèce et Suède — 18: Allemagne et Suisse — 19: Danemark, France et Portugal — 20: Bulgarie, Italie et Hollande — 21: Russie — 22: République Tchèque A l’exception de cette dernière sélection, toutes les autres possèdent dans leurs rangs des fidèles (joueurs ayant participé à toutes les rencontres par leurs sélections) et des super-fidèles (qui ont disputé l’intégralité des matches): — Croatie: 4 super-fidèles (Butina, Simunic, Viko Kovac et Prso) et 6 fidèles. — Lettonie: 7 super-fidèles (Kolinko, Zemlinskis, Stepanovs, Isakovs, Blagonadezdins, Astafievs, Rubins) et 5 fidèles. — Angleterre: 5 super-fidèles (James, Campbell, Gary Neville, Cole, Beckham) et 6 fidèles. — Espagne: 5 super-fidèles (Casillas, Puyol, Helguera, Raul Bravo, Vicente) et 5 fidèles. — Grèce: 5 super-fidèles (Nikopolidis, Kapsis, Dellas, Seitardis, Zagourakis) et 4 fidèles. — Suède: 6 super-fidèles (Isaksson, Mellberg, Jakobson, Nilsson, Ljungberg, Larsson) et 3 fidèles. — Allemagne: 5 super-fidèles ( Kahn, Worns, Friedrich, Lahm, Ballack) et 5 fidèles. — Suisse: 4 super-fidèles (Stiel, M. Yahin, Muller, Spycher) et 4 fidèles. — Danemark: 5 super-fidèles (Sorensen, Laursen, Meuriksen, Helveg, Tomasson) et 2 fidèles. — France: 4 super-fidèles ( Barthez, Thuram, Zidane, Henry) et 4 fidèles. — Portugal: 3 super-fidèles (Ricardo, Andrade, Maniche) et 5 fidèles. — Bulgarie: 1 super-fidèle ( Zdravkov) et 5 fidèles. — Italie: 4 super-fidèles (Buffon, Nesta, Panucci, Zambrotta) et 5 fidèles. — Hollande: 4 super-fidèles (Van Der Sar, Stam, Van Bronckhorst, Cocu) et 3 fidèles. — Russie: 2 super-fidèles (Yevseiev, Alewtchev) et 2 fidèles. — République Tchèque: aucun super-fidèle et 5 fidèles. * Quarante-six joueurs ont inscrit les 77 buts de l’Euro 2004: — 5 buts: Milan Baros (République Tchèque) — 4 buts: Ruud Van Nistelrooy (Hollande) — 3 buts: Charisteas (Grèce), Zidane (France), Lampard et Rooney (Angleterre), Larsson (Suède), Tomasson (Danemark). — 2 buts: C. Ronaldo, Maniche, Rui Costa (Portugal), Henry (France), Cassano (Italie), Ibrahimovic (Suède), Koller (République Tchèque). — 1 but: Trente et un joueurs. — Plus deux joueurs ayant marqué contre leur camp: • Igor Tudor (Croatie) en faveur de la France • Jorge Andrade (Portugal) en faveur de la Hollande. * Deux sélections ont marqué lors de toutes leurs sorties: — 6 matches: Grèce — 4 matches: Angleterre * Trois sélections ont encaissé, au moins un but, durant leurs rencontres: — 3 matches: Bulgarie et Russie — 4 matches: France * Sur les 77 buts on a enregistré: — 17 headings: • 3: Portugal, Grèce et Angleterre • 2: Hollande • 1: Russie, France, Croatie, Italie, Suède et République Tchèque. L’Espagne, la Suisse, le Danemark, la Bulgarie, la Lettonie et l’Allemagne n’en ont pas marqué. * 7 penalties (sur les 8 accordés): Les Suédois Ibrahimovic et Larsson, le Grec Basinas, le Français Zidane, le Croate Rapaïc, le Bulgare Petro et le Hollandais Van Nistelrooy. L’Anglais Beckham en a raté un, face à la France. La France en a concédé 2 (un réussi et un raté). Le Portugal, l’Angleterre, l’Italie, le Danemark, la Bulgarie et la Lettonie un. * 2 coups francs directs réussis par: — Zidane (France) face à l’Angleterre. — Frings (Allemagne) face à la Hollande. * Les arbitres ont brandi, à six reprises, le carton rouge, tous au premier tour: — Les Russes Charonov (face l’Espagne) et Ovtchiminok(face au Portugal). — Les Suisses Vogel (face à la Croatie) et Haas (devant l’Angleterre). — Le Bulgare S. Petrov (face au Danemark). — Le Hollandais Meitinga (face à la République Tchèque). * Tous les arbitres convoqués ont été utilisés au moins deux fois: — 4 fois; Anders Frisk (Suède) — 3 fois: Pierluyigi Colina (Italie), Urs Meir (Suisse), Michel Lubos (Slovaquie), Valentin Ivanov (Russie). — 2 fois: Marcus Merk (Allemagne), Lucilio Batista (Portugal), Manuel Gonzales (Espagne), Michael Riley (Angleterre), Gilles Veissière (France), Terje Hange (Norvège), Kim Milton Nielsen (Danemark) * A six reprises l’équipe ayant ouvert le score a concédé la défaite: — 3 fois: République Tchèque a gagné de cette manière face à la Lettonie (1ère J), la Hollande (2ème J) et l’Allemagne (3ème J). — La France a battu l’Angleterre — L’Angleterre a gagné face à la Croatie — L’Italie face à la Bulgarie * Aucune équipe n’est pas parvenue à gagner en infériorité numérique * Le but le plus rapide de cette 12ème édition de l’Euro: a été réussi par le Russe Kritchenko à la 2ème minute face aux futurs champions grecs lors de la 3ème Journée du Groupe «A». * Pour la première fois le pays organisateur perd en finale de l’Euro. * La Grèce devient la neuvième nation qui remporte l’Euro après: — L’Allemagne: 1972, 1980 et 1996 — La France: 1984 et 2000 — L’URSS: 1960 — L’Espagne: 1964 — L’Italie: 1968 — La Tchécoslovaquie: 1976 — La Hollande: 1988 — Le Danemark: 1992 * L’unique arbitre a avoir expulsé deux joueurs en autant de rencontres: le Portugais Lucilio Batista a également brandi le carton jaune à seize reprises: — 3 Suisses et 5 Croates à la 1ère J — 6 Bulgares et 2 Danois à la 2ème J. Depuis, il a été épargné du sifflet. Abderrahmen Bellakhdar


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com