Téhéran critique l’AIEA : Elbaradeï veut détourner l’attention d’Israël





Un dignitaire religieux iranien a critiqué hier la visite du chef de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA) Mohamed Elbaradeï en Israël, l’accusant de faire pression sur la République Islamique tout en ignorant les capacités nucléaires israéliennes. Le Quotidien - Agences «Les sionistes ont de nombreuses ogives. Et ce M. Elbaradeï va en Israël, et au lieu de leur dire (aux Israéliens) de rectifier leur comportement ils se réunissent pour parler de l’Iran», a lancé l’Ayatollah Mohamed Emami Kashani dans son prêche lors de la prière à Téhéran. «Afin de détourner l’attention d’Israël, ils se tournent vers l’Iran qui se contente de travailler sur sa technologie nucléaire à but civil», a-t-il ajouté. «Le peuple d’Iran n’abandonnera aucun de ses droits dans le domaine scientifique, qu’il soit nucléaire ou pas, et ne vous permettra pas d’attaquer son pays ou ses intérêts», a-t-il dit, dans une mise en garde aux «ennemis de l’Iran». Les fidèles ont réagi à son prêche en lançant le slogan habituel. «Mort à l’Amérique, Mort à Israël». Lors de sa visite de trois jours en Israël, Elbaradeï a abordé le programme nucléaire iranien avec les responsables israéliens qui «s’en inquiètent». «Si nous devons faire quelque chose avec Elbaradeï, c’est de lui demander de poursuivre son action pour pousser les Iraniens à mettre un terme à leurs efforts pour développer l’arme nucléaire», avait déclaré le chef de la diplomatie israéliennes Sylvan Shalom. L’AIEA enquête sur le programme nucléaire développé par l’Iran depuis février 2003. L’Etat hébreu est cependant pour l’heure le seul pays du Moyen-Orient censé détenir l’arme nucléaire, mais il refuse de dévoiler toute information sur cette question. Selon des sources étrangères, Israël disposerait de 200 ogives nucléaires et des vecteurs adéquats pour les larguer.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com