P.S.L. : Divergences dans les rangs des mécontents !





Tunis - Le Quotidien Les membres «mécontents du Parti Social Libéral que la Direction du Parti considère comme «exclus ou démissionnaires» ne sont plus sur la même longueur d’onde. Principale pomme de discorde : la position quant au congrès de 1999. Au moment où M. Mohsen Nabli, chef de file des exclus, suite au congrès de 1999, considère cette étape légale et négocie une éventuelle participation aux législatives sur les listes même du P.S.L., M. Mondher Thabet estime que ce congrès est un «putsch» qui avait accentué les divisions au sein de cette formation d’opposition d’obédience libérale. M. Thabet, qui défend l’idée d’un nouveau pacte autour de la candidature du chef de l’Etat, pense également que l’attachement de son ancien compagnon de route à la réconciliation et à la participation aux législatives est de «l’opportunisme pur et simple». Accusation rejetée par M. Nabli, lequel juge que le groupe de M. Thabet a versé dans le «radicalisme». Décidément, le front opposé à M. Mounir Béji commence à s’effriter sur fond de participation aux prochaines législatives. Tout porte en tous cas à croire, comme le pensent certains, que les mécontents ont mordu à l’hameçon soigneusement préparé par certains membres de la direction du parti. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com