Pas de quartier pour l’octogénaire handicapée !





Tunis - Le Quotidien Ignoble, odieux, infâme, horrifiant ! Tous ces mots ne suffisent certainement pas pour qualifier l’acte perpétré par une vermine sur la personne d’une vieille femme, seule au moment des faits donc sans défense. C’est le fils de cette dernière, rentré à l’improviste, qui a découvert le crime. L’immonde crapule avait manifestement abusé de la pauvre octogénaire après s’être introduit chez elle profitant ainsi de son incapacité, d’autant qu’il s’agissait de surcroît d’une handicapée ! Il s’apprêtait d’ailleurs à quitter les lieux à l’arrivée du fils, mais ce dernier qui aurait tout compris en un clin d’œil lui a barré le chemin de la retraite. Il a eu en effet la présence d’esprit de l’enfermer dans la pièce en compagnie de sa victime, avant d’ameuter les voisins dont les propres parents de l’agresseur, lesquels ont été les premiers à le violenter avant de le livrer aux auxiliaires de la justice. Pour justifier sa présence sur les lieux, il s’est dérobé derrière l’état d’ébriété dans lequel il était niant bien entendu avoir abusé de la vieille soutenant qu’il était encore au stade de la tentative lorsqu’il a été surpris par le fils ! Pressé cependant par les enquêteurs, il a dû finalement avouer son forfait. Il est par ailleurs passible d’une lourde condamnation selon l’article 227 du code pénal. M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com