Peine de mort : L’U.E. adresse un message clair à l’Irak





Bruxelles - AFP Les ministres européens des Affaires étrangères ont adressé hier à Bruxelles «un message clair» à leur homologue irakien Hoshyar Zebari sur leur opposition à la peine de mort, a affirmé le chef de la diplomatie néerlandaise Bernard Bot, dont le pays préside l’U.E. «Je crois que le message a été très clair qu’en ce qui concerne l’U.E. nous avons une politique d’opposition à l’application de la peine de mort», a déclaré Bot lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue irakien. «J’espère que nous avons pu le convaincre un tant soit peu de nos convictions», a-t-il ajouté. Zébari a appelé, pour sa part, les Européens à apporter «une aide concrète» à la reconstruction et au processus politique dans son pays. «Nous attendons de l’Union européenne, ainsi que des pays pris individuellement, une aide concrète», a déclaré Zébari. Le chef de la diplomatie irakienne faisait référence à la reconstruction et au processus politique dans son pays, ainsi qu’à l’organisation d’élections générales l’année prochaine. Il a souligné avoir «amené une série de propositions que nous allons soumettre» aux ministres européens. «Nous sommes ici à l’invitation de la présidence de l’UE pour expliquer la situation en Irak et exposer les demandes de l’Irak et ses attentes à un soutien européen réel, qui ne se contente pas d’être verbal», a ajouté le ministre irakien, en s’exprimant en arabe devant la presse. «Nous allons explorer avec lui toutes les possibilités concrètes, substantielles, pour aider l’Irak, ainsi que le processus politique» dans ce pays, avait auparavant déclaré le ministre néerlandais des Affaires étrangères.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com