Les otages étrangers font la une des médias : Le rapt des Irakiens passé sous silence





Bagdad - AFP Des hommes armés ont saisi Nawfal Adel Hajwel et se sont évanouis dans Bagdad. Les parents du jeune écolier irakien de 14 ans ont reçu plus tard une demande de rançon de 50.000 dollars et des menaces de mort. Le rapt n’a pas fait la une des médias internationaux ni tenu le monde en haleine, comme lorsqu’il s'agit d’otages étrangers aux mains de groupes armés. Les enlèvements touchent cependant de nombreux Irakiens, qui comme la famille Hajwel, finissent par payer, même si dans son cas la rançon a été réduite à 6.000 dollars. Ils traumatisent les victimes et leurs proches, et poussent certains à quitter le pays. Alors que le monde est suspendu au sort d’otages bulgares, philippins ou égyptiens, la police irakienne vient de lancer une opération coup de poing contre un repaire de malfaiteurs dans le centre de Bagdad, d’où agissent, selon elle, de nombreux auteurs de kidnappings.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com