Pour retrouver une majorité : Sharon manœuvre tous azimuts





Le Quotidien-Agences Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a invité un parti ultra-orthodoxe à rejoindre son cabinet, dans le cadre de manœuvres qu'il a lancées tous azimuts pour s'assurer une majorité au parlement pour son plan de retrait de Gaza. Sharon a proposé au Front uni de la Torah (cinq députés sur 120) de rejoindre le gouvernement d'union nationale qu'il cherche à constituer avec l'opposition travailliste. Mais un dirigeant de cette formation a exclu une participation au gouvernement aux côtés du parti laïc Shinouï (centre droit), principal allié de Sharon, qui de son côté refuse de siéger aux côtés des ultra-orthodoxes. Le Premier ministre a également invité le "numéro un" travailliste Shimon Peres à commencer dimanche les pourparlers en vue de l'entrée des travaillistes au gouvernement. Le bureau politique travailliste a donné avant-hier son feu vert à l'ouverture de négociations avec le Likoud (droite) du Premier ministre pour la formation d'un éventuel cabinet d'union nationale. Cette décision a été prise par une forte majorité à la demande de Peres. "Il ne faut surtout pas que le retrait de la bande de Gaza échoue à cause de nous", a-t-il affirmé. Il faisait allusion au plan de séparation de Sharon qui prévoit un retrait de la Bande de Gaza ainsi que l'évacuation des 21 colonies israéliennes installées dans ce territoire et de quatre petites implantations dans le nord de la Cisjordanie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com