Eventuel décès d’Arafat : Scénarios catastrophes





Al-Qods occupée - AFP Un document interne du ministère israélien des Affaires étrangères évoque une série de scénarios catastrophes en cas de mort du dirigeant palestinien Yasser Arafat, a révélé hier la radio militaire. Le document évoque le risque d’un «tohu-bohu» dans les Territoires palestiniens et d’un «effondrement de l’Autorité palestinienne» après une telle disparition, qui entraînerait une intervention internationale. Israël doit s’attendre à ce que «des centaines de milliers de Palestiniens marchent avec la dépouille vers Al-Qods pour y enterrer Arafat», selon ce texte qui prévoit une reprise des manifestations de masse contre l’occupation israélienne qui avaient marqué le début de l’Intifadha à l’automne 2000. Le leader historique palestinien (75 ans) a souvent exprimé le vœu de mourir en martyr pour Al-Qods et d’y être enterré. Le document propose qu’Israël autorise le jour venu d’enterrer Arafat dans la localité d’Abou Diss, en Cisjordanie, dans les faubourgs de la ville Sainte mais pas à Al-Qods même. Il évoque trois cas de figure : «Arafat tué dans un opération militaire israélienne - Arafat meurt soudainement de mort naturelle - Arafat meut des suites d’une longue maladie». Il exprimée la crainte qu’Israël soit de toutes façons accusé d’être responsable de son décès et propose pour écarter ce risque, qu’en cas de maladie, le leader palestinien soit autorisé à se rendre à l’étranger pour se faire soigner. Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, s’est refusé à tout commentaire. Un conseiller du dirigeant palestinien Imad Chakour a, quant à lui, dénoncé à la radio les menaces répétées israéliennes à l’encontre d’Arafat et ironisé sur les spéculations sur sa mort. Il a rappelé que «huit premiers ministres israéliens ont quitté la scène politique» depuis qu’Arafat est à la tête du Mouvement national palestinien dans les années soixante. «Israël ferait mieux de négocier tant qu’il est temps avec le seul homme (Arafat) capable de faire la paix», a-t-il souligné.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com