Des faux contrats de travail pour … 90.000 d





L’une des unités de police exerçant à Tunis a réussi un joli coup de filet en arrêtant un couple d’origine étrangère, soupçonné d’avoir vendu des contrats de travail à des personnes désireuses de faire carrière à l’étranger ... Tunis - Le Quotidien Arrivés à Tunis depuis deux mois, les deux suspects, un homme et une femme, ont laissé croire qu’ils sont les gérants d’une société d’intérim installée en Allemagne. Les deux mariés sont justement à Tunis pour recruter des techniciens tunisiens pour travailler en Allemagne. Rapidement, la nouvelle a circulé dans tout Tunis à la vitesse de la lumière. Plusieurs personnes intéressées par cette offre ont ainsi pris contact avec les deux époux qui leur ont confirmé l’information. Néanmoins, chaque candidat devait débourser l’équivalent de trois mille dinars en tant que frais de dossier. Peu à peu, les demandes ont commencé à affluer à telle enseigne que le couple a réussi, dans un laps de temps très court, à ramasser une importante somme d’argent, estimée à quelque quatre vingt dix mille dinars. En contrepartie, les candidats recevaient des reçus sur lesquels sont mentionnés le nom de leur futur employeur et la date de leur départ. Il y a lieu de signaler toutefois que le couple devait se charger d’obtenir les visas après avoir pris les passeports des candidats. Coup de théâtre : du jour au lendemain, les deux époux se sont évaporés dans la nature, semant la panique parmi leurs «clients». Ces derniers, après avoir cherché partout leurs «recruteurs», n’ont pas hésité à alerter les autorités. Une enquête a été ainsi ouverte pour retrouver les deux escrocs et leur signalement a été même diffusé au niveau des différentes unités de police. Finalement, les deux époux escrocs ont été arrêtés lors d’un contrôle de papiers dans une artère de la capitale. Conduits au poste, les deux suspects ont été présentés aux victimes qui les ont reconnus. Heureusement que les agents ont pu récupérer les passeports des malheureux candidats à l’immigration et une partie de leur argent. Le couple a été inculpé par ailleurs d’escroquerie, de faux et usage de faux. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com