Festival international du Malouf : Entre le profane et le sacré





A sa 38ème session, le Festival international du Malouf à Testour a changé de look afin de donner à cette manifestation un nouveau souffle. C’est grâce au Malouf que Testour a acquis ses lettres de noblesse. Musique classique tunisienne, le Malouf a trouvé à Testour un abri contre l’oubli. C’est depuis une quarantaine d’années que les mélomanes aussi bien que les musiciens spécialistes en ce genre musical et les maîtres du Malouf font un pèlerinage sur les lieux de renaissance de cette musique. Pour cette nouvelle édition qui démarre ce soir et qui se poursuivra jusqu’au 26 du mois courant, le Comité d’organisation du festival international du Malouf et de la musique traditionnelle arabe a opté pour l’invitation de plusieurs artistes tunisiens. Un choix stratégique pour les organisateurs qui veulent faire revivre le malouf à travers une nouvelle génération de voix. Le coup d’envoi sera donné ce soir par un spectacle intitulé «Cordes et invocations» sous la baguette de l’artiste Fethi Zghonda et avec la participation de Mongia Sfaxi et Zine Haddad. Ce dernier offrira au public un bouquet de chants soufis ainsi que d’autres chansons tunisiennes à 100% qui ont fait son succès. Parmi les noms qui vont défiler sur la scène de ce festival on cite : Kacem Kéfi (demain), Alia Belaïd (le 24 juillet) et Zouheira Salem (le 26 juillet, lors de la soirée de clôture). Une soirée du chant patrimonial keffois, une soirée des maîtres du malouf de Testour et une soirée du chant patrimonial d’Alep ponctueront le programme de ce festival. Le Club de Khemaïes Tarnène à Bizerte, la troupe «Al-Ons» de la musique arabe à Sousse, la troupe d’El-Kessiba, la troupe régionale de la musique à Zaghouan, le Club de Mohamed Ben Ismaïl du malouf à Testour et la troupe de l’institut régional de la musique à Kairouan participeront ou concours organisé les 20, 21 et 22 du mois courant, concours qui vise à découvrir d’autres voix dans ce genre musical très particulier. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com