Rosa Zaragoza à Carthage : Les banderilles de la spiritualité





Elle joue sur le fil de l’émotion depuis 18 ans. Elle ne portait pas l’estocade. Mais plutôt, de sa voix limpide, elle sait exhumer du fin fond du terroir une musique andalouse reléguée dans l’oubli. Rosa Zaragoza, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, sera ce soir à Carthage. Sur les planches du théâtre antique, le spectacle Azahar nous donnera à entendre les différents maqams du chant classique andalou le sika, le aârak, ainsi que certains genres de flamenco tels que le «buferla», le «fandango», «solea»... Rosa Zaragoza y sera accompagnée de huit musiciens, six espagnols, partagés entre la percussion, la guitare espagnole, la guitare flamenco, le luth, la mandoline et la contre-basse et deux marocains, l’un chante et joue de la darbouka et du daf, l’autre au violon et enfin deux danseuses. La danseuse de flamenco et «la bailora», sorte d’accompagnateur, évolueront à Carthage au rythme des chants et de la musique qui se mêleront, harmonisés comme si les deux cultures arabe et espagnole avaient toujours communié ensemble. Signalons, par là même, que Rosa Zaragoza est née à Barcelone en 1958 et a commencé à chanter en 1986. Après s’être engagée dans de rigoureux travaux de recherches musicologiques puisées dans des sources anciennes, elle se spécialise dans l’interprétation des chansons andalouses de l’Espagne médiévale et est arrivée à arracher à l’oubli des chansons jusqu’alors inconnues. Le mérite de Saragoza ? Il serait dans cette capacité à interpréter un genre musical qui requiert beaucoup de possibilités quant à l’appréhension de la profonde spiritualité qui l’habite. Une spiritualité qui retrouve ses origines dans ce subtil mélange avec l’Arabité, faisant de l’Andalousie un haut lieu de la culture et de la civilisation. Ce soir à Carthage, on aura à découvrir l’exotisme d’un spectacle flamenco et à appréhender la virtuosité d’une interprétation tout à fait remarquable. Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com