Activités nucléaires : Elbaradeï blanchit Damas





Le Quotidien-Agences Il n'existe «aucune preuve» que la Syrie ait des activités nucléaires prohibées, a déclaré hier au Caire Mohamed Elbaradeï, directeur général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). «Nous n’avons aucune preuve que la Syrie tente d’avoir des activités nucléaires en violation du traité de non-prolifération des armes nucléaires», a-t-il affirmé Elbaradeï dans un entretien avec la télévision d’Etat égyptienne. Il a appelé les Etats du Moyen-Orient à «se réunir pour fixer la conception de chaque état de la sécurité et s’entendre sur un système de sécurité interdisant les armes de destruction massive dans la région (ADM). Interrogé sur le dossier iranien, Elbaradeï a assuré que Téhéran «a déclaré à l’AIEA la totalité de ses activités nucléaires. Nous espérons qu’à la fin de cette année nous en aurons fini avec ces questions. Il est de l’intérêt de l’Iran de coopérer avec nous en toute transparence». Concernant l’Irak, Elbaradeï a indiqué qu’il avait averti le Conseil de sécurité de l’ONU la semaine dernière du fait que les Etats-Unis avaient transféré d’Irak vers leur territoire de l’uranium faiblement enrichi «pour des raisons de sécurité, selon eux». Il a expliqué que l’AIEA n’avait «aucune compétence pour autoriser ou interdire (ces transferts) car les Etats-Unis agissent en tant que puissance occupante» en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com